Un an après

Il y a un an, on revenait de un an de voyage hors de la France. C’est l’heure du bilan, ou en sommes nous aujourd’hui? Je sais que pas mal de personnes qui se lancent sur ce type de voyage se posent la question (j’ai lus pas mal d’articles de ce genre aussi) donc voici mon ressenti.
J’ai récemment relu mon article « Alors ce tour du monde, ça vous a changé », la question qu’on nous a certainement le plus posé à notre retour. Si cette question ne se pose plus trop aujourd’hui après un an, cela ne signifie pas que ce changement n’est pas permanent.
Je ne vais pas vous cacher que personnellement je pense à ce voyage chaque jour, rappelé par une anecdote d’un collègue, d’une photo Instagram ou d’une situation vécue. Oui bien sur c’est mieux d’être en vacances qu’au travail! Ce sont de bons souvenirs, et ce n’est pas douloureux de penser à ce voyage car personnellement je sais pourquoi je suis revenue (pas contrainte) donc je n’ai pas de regret par rapport à ma situation actuelle que j’ai choisi. Je pense que c’est peut être le premier point important pour ceux qui reviennent: réaliser son projet de partir c’est bien, mais préparer son retour (quel qu’il soit) c’est également le préparer psychologiquement.
La routine on s’y refait vite, surtout dans notre cas ou on a repris le même boulot dans la même ville (on a juste changé d’appartement car nous n’avions plus l’ancien à notre retour en France.) Je dois dire qu’on se réhabitue même très vite à la routine métro/boulot/dodo. En deux, trois mois c’était plié. Même si je souhaite repartir, je me rend aussi de l’incroyable chance qu’on a de vivre en France et cela aide a pas mal relativiser les aspects négatifs de la vie quotidienne.
Par contre le désir de voyager, il ne nous quitte jamais, on a eu la chance de pouvoir partir plusieurs fois cette année et je rêve du jour ou je pourrais refaire un voyage long, peut être pas un an mais plutôt 6 mois. Car si on l’a fait une fois, pourquoi ne pas le faire une seconde fois? Avoir sauté le pas, ça donne l’envie de le faire à nouveau! En plus, je trouve qu’on ne vit pas la découverte et le voyage de la même manière après plus d’un mois loin de chez soi. Mais Je vous rassure ça ne sera pas pour tout de suite!
Pour ceux qui ne partent pas seuls (en couple, en famille, ou entre amis) cela crée une relation toute particulière avec la personne avec qui vous avez partagé cette aventure. Je l’avais déjà lu avant de partir sur certains témoignages mais je crois que ça fait partie de ces expériences qu’il faut vivre pour comprendre. Vous ne le réaliserez peut être pas à votre retour, mais un an après assurément!
Pour ceux qui ont fait ce voyage, quels sont vos impressions de retour?

Laisser un commentaire