[Travel Bag] Que mettre dans son sac en soute?

J’ai mis du temps à écrire cet article car je ne voulais pas faire peur. Faire son gros sac de voyage pour de nombreux mois peut paraître effrayant. J’ai lu (sûrement comme vous si vous arrivez sur cet article) plusieurs articles de blog sur le sujet et je pense que c’est ce qu’il faut faire même si plus on lit plus on se pose des questions sur le contenu. J’ai pris le parti de séparer les différentes parties du sac pour aborder le sujet de manière plus claire et plus succincte. Que mettre dans son sac pour un tour du monde?

Le sac que j’ai choisi faisait 70 litres. J’avais environ 1/5 du sac vide en partant, cela a été très utile pour transporter nourriture (en Océanie ou on cuisinait) et l’eau.

Autre point: J’écris cet article après être revenue de mon tour du monde, par conséquent je vais vous mettre en avant ce qui ne m’a pas été utile.

Les différentes catégories du sac:

  • Une trousse de toilette (déjà abordé dans cet article)
  • Une trousse de médicament (déjà abordé dans cet article)
  • le matériel électronique (déjà abordé dans cet article)
  • Les vêtements
  • Les chaussures
  • Autre matériel de voyage
VÊTEMENTS
  • Je n’ai surement pas été minimaliste sur ce choix mais je me suis servie de tout (Pour rappel on a eu des températures entre 0 et 40 degrés pendant notre voyage)
  • Je vous ai mis toute ma liste détaillée: pour ce qui est de laver les affaires, je remettais deux fois mes hauts avant de les laver. On faisait une machine à laver par semaine (en Océanie) ou on donnait nos habits à laver une fois par semaine (en Asie). Je lavais occasionnellement à la main si besoin avec du savon.
  • Pour se protéger du froid: mon t-shirt manche longue, mon sweat shirt, ma doudoune et mon coupe vent combinés me protégeaient parfaitement de l’humidité et du vent (jusqu’à zéro degrés)
  • Enfin: Deux serviettes « peau de chamois » (une pour se laver et une pour la plage). Vous pouvez en acheter à décathlon ou ailleurs. L’avantage c’est que ça prend peu de place et de poids!

Lire la suite de « [Travel Bag] Que mettre dans son sac en soute? »

Visiter une ville avec des locaux: l’histoire de Greeters

Greeters qu’est-ce que c’est ? Une association fondée à New York. Le but est de faire visiter la ville à des touristes (locaux ou étrangers) par des locaux qui donnent leur temps gratuitement. Ce concept est désormais étendu dans toutes les villes dans le monde. Pour plus d’infos je vous laisse le site Greeters de France qui vous l’explique bien mieux que moi.

Il y a quelques mois, je vous en avais parlé dans une de mes Insta stories et en faisant un petit sondage, je me suis rendu compte que beaucoup de personnes ne connaissaient pas le concept. Je ne pensais pas faire un article sur le sujet sur le blog mais après ça, je me suis dit que ça ne serait pas de trop.

Greeters comment ça marche ?
  • Pour le greeter : il a un compte personnalisé dans lequel il rentre ses disponibilités (jours où il peut faire les visites et également congés pendant lesquels il ne peut pas faire de visites). Lorsqu’une personne demande une visite celle-ci est attribuée au greeter disponible, il ne lui reste plus qu’à entrer en contact avec cette personne pour planifier les modalités de la rencontre (par mail et par téléphone si besoin).
  • Pour le visiteur : il va sur le site de greeter et émet le souhait de faire une visite en indiquant les dates et heures possibles. Il peut également renseigner un commentaire si besoin.
  • La visite se déroule sur 1h ou 2h le jour prévu par les deux personnes dans un quartier prédéfini par les deux parties.

Lire la suite de « Visiter une ville avec des locaux: l’histoire de Greeters »

5 idées pour manger sainement en backpack

Je n’ai pas trop vu passer d’article sur le sujet et pourtant… quand on voyage sur le long terme et qu’on a un quotidien plutôt sportif, il est primordial de bien manger! Alors je vous donne 5 idées pour manger sainement en backpack (et pas forcément très cher).

Je sais que beaucoup d’entre vous sont en mode pâte/riz pour faire des économies, mais je vais vous donner mes astuces pour manger sainement sans dépenser beaucoup plus. Nous changions tous les deux jours d’endroit donc l’excuse « je bouge trop souvent » ne marche pas. Nous avons cuisiné de cette manière en auberge de jeunesse, en AirBNB et en Van 🙂 Il vous suffit de vous dire que vous aurez 1/2 kilos de plus en nourriture dans le sac donc emmenez moins d’habits et prévoyez un 70 litres plutôt qu’un 60 litres. Entre nous, en Asie on se balade toujours avec plus ou moins 1 litre d’eau sur nous donc ça ne change pas grand chose!

Je précise que cet article ne concerne pas l’Asie où manger dans la rue est beaucoup plus facile et sain 🙂 Lire la suite de « 5 idées pour manger sainement en backpack »

Le Laos à petit budget

Nous avons passé en tout 15 jours au Laos. On peut dire que le Laos est le pays le moins développé qu’on a visité en Asie: une offre hôtelière bien moins fournie que ses voisines et des transports à ses balbutiements. C’est sûrement ce qu’on a préféré au Laos, c’est là ou on a vu le plus de nature brute et beaucoup moins de déchets comme on l’avait vu au Vietnam, au Cambodge ou en Thaïlande (qu’on fera après le Laos mais comme j’écris cet article de nombreux mois après, je peux d’ores et déjà vous le dire.). C’est pas un petit budget qu’on a dépensé au Laos donc je vais vous expliquer ce montant.

  • Le visa: Comme au Cambdoge, nous nous sommes aquitté d’un visa payant au Laos: 30 euros par personne environ.
  • Les logements: Nous n’avions pas compris que les taxes de séjour étaient très élevées au Laos, et pourtant… Les premières nuits nous avions réservés via Booking ou Agoda et dès qu’on est passé en direct cela à souvent divisé le prix par deux. L’exception c’est Luang Prabang: Comme c’était la fête de l’eau, nous avons payé bien plus cher notre logement.
  • Les transports: c’est clairement le budget qui nous a le plus étonné au Laos. Nous avons presque toujours voyagé dans des bus de locaux, pourtant les tickets étaient très chers pour le niveau de vie du pays: 10 euros des 4000 îles à Thakhek,  7 euros jusqu’à Vientiane et enfin 20 euros jusquà Luang Prabang. Pour Luang Prabang, nous n’avions pas eu le choix à cause de la fête de l’eau et nous avions du prendre un van de touristes. A part pour Luang Prabang, nous avons remarqué que les prix étaient des fois 10 fois supérieurs pour les touristes et les négociations n’ont pas rencontré de succès malheureusement.
  • La nourriture: Entre les endroits touristiques perdus dans la campagne ou nous n’avions pas le choix pour manger (forcément un restaurant pour touristes) et les deux craquages à Vientiane et Luang Prabang (dans la même chaîne de boulangerie française), nous avons clairement augmenté notre budget mais sans regret car dans e deuxième cas c’était vraiment délicieux!

En conclusion, comme d’habitude si vous voyagez à un rythme moins élevé que le notre, vous pourrez sans problème réduire votre budget quotidien. Dans tous les cas j’espère que cet ordre d’idée vous aura aidé dans votre organisation.

D’autres articles pour vous aider avec votre budget en Asie ou en Océanie? C’est par ici: