Tour du monde: choisir les pays où partir

Astuces et conseils pour choisir ses pays pour organiser son tour du monde

Et oui choisir c’est une des parties difficiles du voyage! Je ne vais pas te dire quel pays faire ou ne pas faire mais comment t’aider à prendre ta décision. En général tu sauras combien de mois tu veux passer dans ton voyage et quand tu veux partir. Pour faire ce planning, organise-toi au minimum 6 mois en avance pour pouvoir avoir le temps de bien te renseigner.

Mes conseils pour organiser TON tour du monde
  • Le budget: il t’aidera à prendre cette décision (pour notre part nous avons voyagé dans des pays entre 20 euros et 60 euros de budget par jour) car je ne pense pas qu’il y ait grand monde qui voyage en budget illimité. Le bon mix pour nous c’était deux pays à budget élevé et le reste à petits budgets (privilégier des pays « riches » plus loin géographiquement car plus difficilement accessible. On avait choisi l’Australie et la Nouvelle-Zélande). On avait un budget global pour la totalité de notre voyage. Ce qui nous a permis de savoir a peu près combien on pouvait dépenser par pays. Cela nous a emmené au deuxième critère de combien de temps passer par pays.
  • le temps que tu veux passer par pays (visiter plus de pays en ne passant que 15 jours/1 mois par pays. Ou plutôt rester plus longtemps genre 2/3 mois pour approfondir). On avait déjà affiné notre choix avec notre budget. C’est lui qui nous a décidé sur le temps qu’on resterait dans nos pays à gros budget. Il ne restait plus qu’à répartir le temps sur les pays restants. Pour notre part, nous avons privilégié des « régions » plutôt que des « pays ». On a donc passé qu’une quinzaine de jours dans certains pays…
  • Les visas: certains pays n’autorisent que 15 jours, d’autres 30 jours ou encore 3 mois ou plus… Pour les pays « obligatoires » ça nous a aidé à allonger ou réduire le temps sur place… On n’a pas non plus tout planifié car on voulait se laisser le choix (On a passé 30 jours en Thaïlande au lieu de 15 jours initialement prévu par exemple et c’était dans la limite du visa).
  • La logique géographique: à ce point là tu devrais avoir tous tes pays, il faut alors penser à comment les rallier (avion? Train?Bus ? Bateau?) et quand. Cela va peut être te faire éliminer 1 ou 2 pays. Et en rajouter d’autres pour des escales plus pratiques et/ou moins chères :). Cela te permettra aussi de savoir si tu es éligible à un billet tour du monde (d’est en ouest ou d’ouest en est) ou pas. Nous on n’était pas éligible car on a préféré faire l’Océanie puis l’Asie mais en couplant aller-retour modifiable et billet low cost sur les plus petit trajets on s’en est bien sortis (2000 euros en tout pour nos billets d’avion).
  • Les conditions météorologiques: Oui il faut penser aux saisons! D’une part, ça peut vous permettre d’alléger vos sacs si vous ne faites aucun pays en hiver. Et ça peut être également plutôt avisé si vous voulez faire certaines randonnées (ou autres activités) fermées en hiver par exemple (mais on peut également vouloir faire l’Islande en hiver pour voir ces paysages de glaces 🙂 ). On a déplacé l’Océanie en début d’année pour pouvoir faire le plein de randonnées en Nouvelle Zélande (en hiver ça aurai été plus compliqué dans l’île du sud recouverte de neige).

Pour plus d’astuces pour préparer son tour du monde, je vous conseille également mon article 7 astuces pour préparer son tour du monde.

Ce qui ne nous manque pas en voyage…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Qu’est ce qui nous manque en voyage? Après quelques mois à voyager, nous nous sommes demandés ce qui nous manquait de notre quotidien et en fait on en est venus a faire une liste de ce qui ne nous manquait absolument pas…

Lire la suite de « Ce qui ne nous manque pas en voyage… »

Cela m’a étonné en… Malaisie!

P5272644.JPG

  • Pour chaque trajet en bus en Malaisie, il y a souvent plus d’une dizaine de choix qui s’ouvre a vous concernant la compagnie de bus à prendre: Comment font ils pour être rentables en voyageant à vide? (Ça nous est arrivé quelques fois d’être moins de 5 dans le bus…)
  • Le mélange culturel est le plus frappant en Malaisie: malais, chinois et indiens se côtoient mais ne se mélangent pas beaucoup même si il y a beaucoup de respect entre toutes les communautés.
  • On a été surpris que plusieurs personnes nous aient dit que la Malaisie n’était pas un pays très sécurisé: on a toujours pas compris pourquoi!
  • Ou sont les légumes? Il est très très difficile de manger des légumes, la plupart des plats ne contiennent que viandes et riz…
  • Les malais nous aident avec plaisir, quand on cherche notre chemin dans les gares il y a toujours quelqu’un qui s’arrête pour nous l’indiquer 🙂
  • Bien que le pays soit très touristique et les infrastructures présentent. L’offre hôtelière est très obsolète.
  • C’est le pays où on a croisé le moins de touristes français! Pourquoi boude t’on la Malaisie?
  • Les Palmiers!!! Il n’y a que ça en Malaisie… seule enclave: le majestueux Taman Negara, protégé car étant une des plus anciennes forêts primaires.
  • Contrairement aux autres pays d’Asie du sud est qu’on a visité, la Malaisie a essentiellement des touristes… malais!

D’autres articles sur la Malaisie:

Cela nous a étonné en… Thaïlande!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

  • Ce mélange entre modernité et tradition est le plus frappant dans ce pays avec ces centres commerciaux dernier cri tout en conservant l’architecture locale.
  • On nous avait dit que c’était le pays du sourire…  mais alors quel sourire! Ouvert et bienveillant, il est fantastique!
  • Le concept des distances est différent en Thaïlande: que ce soit sur la route ou en randonnée, on a été surpris plus d’une fois par les indications de distances… passer de 20 à 22 km restants alors qu’on a fait 10 km entre temps… commencer une randonnée de 2km pour se rendre compte au bout des deux kilomètres que l’on a fait que la moitié…
  • Il y a des passages piétons en Thailande! Par contre… on a pas trop compris à quoi ils servaient vu que les voitures ne s’y arrêtent jamais…
  • Les Thaïlandais sont des professionnels quand il s’agit de nous faire croire qu’ils parlent anglais. Quelques phrases mémorisées et c’est parti!
  • La notion d’épicé en Thaïlande… en fait soit c’est épicé soit c’est pas épicé… mais le un petit peu épicé, ça n’existe pas…
  • La Thaïlande est très touristique. On le savait avant de partir mais on a quand même été agréablement surpris en ce qui concerne les transports. Le revers de la médaille c’est que c’est ultra bétonné et construit dans les endroits les plus touristiques…
  • Les Thaïlandais mangent toute la journée! C’est ce que nous a dit une Thaï: ‘je mange quand j’ai faim, il n’y a pas d’horaire pour manger’. Parfois on les vois commander 5 plats pour deux personnes…

D’autres articles en Thaïlande? C’est par ici:

Les 10 commandements de la chambre petit budget en Asie

A quoi doit-on s’attendre d’une chambre petit budget en Asie? Un billet plus léger pour vous compter nos aventures nocturnes.

  • La douche classique, tu oublieras: aaah les joies de la douche par terre ou encore mieux sous le lavabo ou sur les toilettes. Parce que c’est pratique de prendre sa douche tout en se contorsionnant et puis ça permet de gagner de la place 🙂
  • L’eau chaude, tu chériras: même quand on vous dit que la douche est chaude, n’ayez jamais confiance et vérifiez bien avant de valider la chambre… C’est l’expérience qui parle 😉
  • Le lavabo, tu chercheras car c’est quand même bien rare dans certains endroits… C’est pratique pour se laver les mains sous la douche…
  • Au dernier étage sans ascenseur, tu iras… car les chambres les moins chères sont souvent au dernier étage…
  • Avec les puces, tu copineras parfois...pour ton plus grand malheur… Ton sac à viande tu chériras si c’est le cas!
  • Sur un matelas dur, tu te coucheras, et oui… En Asie, on aime ce genre de matelas.
  • La literie tu pleureras: parfois tu n’auras rien sur le lit, ou des couvertures mais pas de drap, ou juste un dessus de lit… quand tu as une couette c’est la fête! (On est bien contents d’avoir pris nos sacs à viande!)
  • Si le wifi marche, heureux tu seras car il peut avoir de sérieux bugs ou une connexion plus que limitée…
  • Un internet dans la chambre (et pas que dans les parties communes) tu apprécieras grandement.
  • La climatisation, pour une chambre petit budget en Asie tu oublieras, elle sera au même prix que la chambre…

D’autres articles « légers » pour partir autrement à la découverte de l’Asie: