L’Indonésie à petit budget

Cette fois ci on est en Asie et on le ressent, le budget n’est plus le même et il est plus difficile a tenir car on a plus de mal a trouver des informations sur comment le tenir.

En regardant différents blogs on se dit qu’on en aura pour 22 euros par jour pour tous nos pays (incluant Indonésie, Cambodge, Laos, Thaïlande et Malaisie). Autant vous dire tout de suite, on ne l’a pas du tout tenu pour l’Indonésie puisque on a fini avec un budget quotidien par personne de 25,5 euros par jours.

Cette fois ci je ne vous donne pas des astuces pour tenir ce budget mais plutôt les raisons de pourquoi nous ne l’avons pas tenu.

  • Pour commencer la première raison de ce dépassement est dû à notre rythme de voyage, bien différent de celui des voyageurs auprès desquels on a pris nos renseignements. On bouge en moyenne tous les 2 à 3 jours donc forcément le coût des transports est plus conséquent c’est d’ailleurs notre premier poste de dépense avec presque 1/3 de notre budget…
  • Toujours dans la série transport, on ne s’est pas rendu compte que se déplacer à Bali nous coûterai aussi cher. On pensait se débrouiller entre bus et location scooter et en fait on a dû prendre un taxi trois fois car on a fait des trajets qui n’existaient pas forcement en bus ou des horaires qui ne nous permettaient pas de prendre le bus.
  • On a choisi d’aller sur les îles Guili et encore une fois le coût du transport pour y aller à été conséquent.
  • Petit nouveau pour l’Asie: l’apparition du budget « eau », il nous a coûté environ 60 centimes par jour et par personne. C’est pas ca qui nous a fait dépassé le budget mais il faut le compter dedans. J’ai hésité longtemps à prendre la paille filtrante sans le faire finalement mais si certains d’entre vous l’ont fait je suis preneuse d’expérience pour un prochain voyage.
  • Niveau activités on a également un gros budget car en presque un mois on en fait plusieurs qui ne sont pas gratuites : visites de nombreux temples, ascension du mont Batur, visite de Borobbuddur et de Prambanan… Je sais que ce ne sont pas tous les voyageurs qui font le choix de visiter autant.

Alors si c’était a refaire qu’est ce que j’aurai fait de différent?:

  • Déjà avec quelques jours en plus ca nous aurait permis de « perdre » un peu plus de temps dans les transports à Bali et du coup moins prendre de taxis…
  • Toujours avec ce temps supplémentaire on aurait pu essayer de faire l’ascension du volcan par nous même
  • Avec du recul on aurai aimé prendre une moto pour une semaine à Bali, laisser un sac en consigne et voyager avec un seul sac sur une semaine comme ça : total liberte et on aurait pu dormir peut être à l’écart des grandes villes
  • On ne regrette pas un seul instant nos visites et notre rythme qui nous a permis de faire ce qu’on voulait voir.

Je trouve toujours intérréssant de comparer plusieurs articles de blog sur les budgets car on voyage tous de manière différente: les articles de serialtravelers et onpartquand

D’autres articles sur l’Indonésie? C’est par ici:

[Indonésie] Conseils pour mieux voyager

  • Déplacez-vous avec Uber ou Grab. Surtout à Bali et aussi à Java, vous verrez que les trajets en taxi sont assez chers. Uber existe aussi ici et c’est bien moins cher que le taxi. Sinon vous pouvez utiliser aussi l’application Grab (uber mais pour l’Asie).
  • Acheter vos fruits au kilo: si vous voulez acheter un seul fruit, on risque de vous donner deux fois voir trois fois le prix. C’est un local qui nous a donné ce conseil. (Le fruit du dragon à 20 000 qui se transforme à 13 000 au kilo ce qui vous fait a peu près deux fruits du dragon pour ce prix là!)
  • N’achetez pas de nourriture sur un marché de souvenirs. C’est aussi de la logique mais pour les fruits et légumes, il vaut mieux aller chez un primeur qui vous donnera un prix plus juste.
  • Toujours comparer les prix. Il n’y a pas de règles, pour une même excursion c’était plus cher en agence que par notre hôtel (pour la même excursion) et alors qu’un trajet en taxi était moins cher avec l’épicerie du coin plutôt que notre hôtel.
  • Ne vous arrêtez jamais de manger un nasi goreng (le plat national): ils sont différents dans tous les restaurants dans lesquels vous irez.
  • Si vous en avez les moyens, prenez un guide pour les principaux sites culturels: malheureusement il y a très peu de commentaires et la plupart ne sont pas en anglais (c’est le cas pour Borobuddur et Prambanan notamment).
  • L’île de Java se fait très bien en train, c’est même beaucoup mieux que les bus qu’on a pu faire donc si vous avez le temps je vous recommande vivement le train.
  • Ne vous arrêtez pas si un policier vous fait signe en scooter (oui oui oui! C’est un conseil donné par un local) car il vous collera probablement une amende que les locaux ne payent pas (type griller le feu rouge pour tourner à gauche ce qui est complètement normal en Indonésie).

D’autres articles sur l’Indonésie? C’est par ici:

Cela m’a étonné en… Indonésie

Indo

  • Un même plat (le même nom) peut être complètement différent d’un endroit à un autre (epicé ou pas du tout epicé, ingrédient interchangeables..): le meilleur exemple est le Nasi Goreng.
  • Les transports sont dingues à Bali, il n’y a quasiment pas de bus donc la seule solution pour se déplacer sur l’ile est le taxi ou uber (le scooter pour des petits déplacements).
  • Les indonésiens parlent incroyablement bien anglais! (du moins sur les îles de Bali et Java) Cela facilite les choses pour organiser son voyage.
  • La religion est très importante ici: avant l’ascension du volcan batur, notre guide a prié près d’un autel au pied de la montagne.
  • On veut absolument nous prendre en photo, tout le temps… (j’avais vu ça en Chine aussi).
  • Les indonésiens sont adorables, même sans parler anglais une petite dame a voulu nous faire tout goûter ce qu’elle avait en nous parlant des noms de chaque met! Un moment très particulier.
  • Ils aiment le sucre! Thé ou café, c’est servi très sucré… toutes les boissons fraiches sont sucrées et les gateaux… je pense qu’ils ont deux fois plus de sucre que ceux de chez nous.
  • Ils ont tous des oiseaux en cage chez eux. On se demandait pourquoi et en fait c’est parce que ça porte bonheur.
  • Le Tehbotol servi dans une bouteille de verre de la forme du coca (que vous voyez dans tous les restaurants) n’est pas le coca local mais un thé très (trop) sucré.
  • Les indonésiens nous abordent tous de la même manière, d’abord « bonjour » puis « vous venez d’où? »( en anglais bien sur) .On a pu être abordés comme ça plus de 20 fois dans une journée…

[Indonésie] Traversée Java en train

Après Bali et les îles Gili, nous avons décidé de traverser Java en train afin de pouvoir visiter l’île au rythme des locaux. En tout presque 24h de trains (étalés sur 9 jours) nous permettra de relayer Banyuwangi (à l’extrême est) à Jakarta (à l’ouest de l’île).

1 er jour: Train de Banyuwangi à Surabaya

P3090929.JPG
Cette partie de train nous fait passer entre rizières et forêts et il y a des arrêts dans de nombreuses petites villes.
Surabaya n’a rien d’exceptionnel: c’est une immense ville de l’ile de Java. Le point rigolo est que le deuxième point à visiter selon trip advisor est un centre commercial. On y est allé et… c’était gigantesque!

2ème jour : de Surabaya à Yogyakarta

P3110950.JPG
On se lève tôt pour prendre notre train à 7h30 en direction de Yogyakarta.
Le train dure 6h mais le temps passe assez vite, il y a un dessin animé (mille et une pattes, pas trop difficile a comprendre même en indonésien), les paysages à regarder et des discussions avec les passagers du train.
On est frappés par la chaleur sèche en arrivant, et après s’être un peu perdus on trouve enfin notre arrêt de bus pour rejoindre notre hôtel.

3ème jour: Visite du palais de Yogyakarta

P3110952.JPG
Après avoir récupéré un scooter on se dirige vers le palais de Yogyakarta.
Le palais ne peux pas se visiter en entier car le sultan de Yogyakarta y habite toujours.
Cependant, la partie à visiter est quand même très jolie avec de nombreuses statues, mosaïques, instruments de musique. Il y a quelques pièces qui expliquent également l’utilité de certains objets (c’est dommage que trop peu soit en anglais), on a quand même bien rigolé à la fin de la visite avec la collection de passoires et spatules utilisées pour la cuisine du sultan…
Les alentours du palais sont également très agréables avec de nombreuses ruelles abritant les maisons des employés du sultan. Les rues étant étroites, il y a beaucoup moins de scooters ce qui rend la promenade d’autant plus appréciable.

4 ème jour: Parc national de Kaliburu

P3120988.JPG

On part en scooter direction Borobbuddur. Sur le chemin, on s’arrête au parc national de Kaliburu qui se situe à 1h de Yogyakarta.

Ce parc est surtout connu des indonésiens. Il offre une vue splendide sur la forêt tropicale. Il y a de nombreux points de vue (payants) pour prendre des photos et même une mini tyrolienne. C’est plutôt sympa.

On reprend ensuite le scooter direction Borobbuddur. Sur le chemin on voit de nombreuses rizières et la campagne est vraiment magnifique.

5ème jour: Borobboddur et Prambanan

P3131030.JPG
Ce matin on va a l’ouverture du temple (6h), c’est tôt mais il y a déjà du monde qui se presse sur le site.
Borobbodur est le site boudhiste le plus grand (et certainement le plus beau) de Java. Haut de 35 mètres, il se monte sur plusieurs étages et au sommet des centaines de cloches nous entourent et abritent chacun un bouddha. La lumière au petit matin est magnifique et permet de voir les volcans (impressionnants!) tout autour du site.
À la sortie du site, un petit musée explique les fresques de Borobbuddur (très succinct) mais la partie la plus intéressante reste les nombreuses photos en noir et blanc qui montrent la restauration du site qui a pris plusieurs années.

Le site de Prambanan est le plus grand ensemble de temples hindouistes en Indonésie (et probablement de l’Asie du sud est). Il fait très chaud quand on y arrive (autour de midi) mais les temples sont incroyablement beaux. N’oubliez pas d’aller au bout du site pour aller voir le temple bouddhiste Sewu qui est également magnifique.

Les sites sont TRÈS chers comparés aux autres temples qu’on a pu visiter mais il est de mon point de vue indispensable de faire ces visites si vous allez à Java (comptez 32 dollars pour le billet combiné à utiliser sous 48h).

6 ème jour: Water palace et marché de Malborough

P3141149.JPG
Ce matin direction le Water palace, l’autre palais du sultan Yogyakarta. Il s’agissait en fait du palais des concubines. Pas de mobilier ici mais de grandes piscines à l’eau turquoise et des successions de pièces. Encore une fois peu d’explications, c’est bien dommage pour un si joli lieu!
On continue notre chemin vers Malborough, le célèbre marché de Yogyakarta.
En chemin on croise des étudiants qui veulent nous interviewer. A la question ´ qu’améliorerez vous dans la ville?´ on répond les transports en commun. Et encore Yogyakarta est parcouru par plusieurs lignes mais elles sont bien insuffisantes et pas assez fréquentes pour une ville de cette taille.
Le marché est immense et on y rentre par étapes, d’abord le marché des vêtements et tissus, de la nourriture préparée puis le clou du spectacle: les fruits, légumes et épices. On n’y croise que des locaux qui sont étonnés de voir des touristes ici.

7ème jour: trajet vers Bandung

On prend le trajet le plus long en train de notre séjour: 8h de train.
Étonnamment ça passe vite à jouer avec les enfants dans le train et regarder les rizières qui défilent sous nos yeux.

8ème jour: Visite de Bandung

Bandung est surnommée le Paris de l’Indonésie pour ces nombreux outlets. Pas de monuments célèbres ici mais des rues ombragées avec de jolis jardins.

9ème jour: Jakarta

P3161187.JPG
Après notre trajet en train d’Indonésie, nous arrivons à l’immense Jakarta, la capitale.
Nous visitons la grande mosquée de Jakarta (la plus grande de l’Asie du sud est) puis la grande cathédrale qui sont situées l’une en face de l’autre.
Nous profitons des quelques heures que nous avons dans la capitale pour également visiter le quartier historique de Jakarta.

Pour les logements:
Banyuwangi: nous avons dormi dans un petit hôtel proche de la gare. Le Puri Amalia Guesthouse n’a rien d’exceptionnel mais le personnel était très gentil. On nous a fait déguster des pâtisseries maison et on nous a même déposés au train en voiture.
Surabaya: nous avons dormi dans un hôtel capsule, assez original même si du coup pour une nuit c’était amplement suffisant. C’était le Studio Hôtel.
Yogyakarta: on était chez l’habitant au Kraton Homestay, qui ne parlait pas anglais et globalement pas très sympathique, c’est le logement qu’on a le moins apprécié de l’île.
Borobuddur: l’hôtel Homestay Anugrah n’était pas top mais la maîtresse des lieux si! Elle a voulu nous faire déguster plein de mets indonésiens…
Bandung: on avait pris le Grand Sovia Hôtel, plus haut de gamme avec une piscine sur les toits par contre l’amabilité du personnel laissait à désirer…
Jakarta: le B Shaw Jakarta était un petit hôtel tout simple mais efficace pour notre dernière nuit en Indonésie.

D’autres articles sur l’Indonésie? C’est par ici: