Budget en Nouvelle-Calédonie

 C’est le pays qu’on a visité qui nous a coûté le plus cher de très loin. Que prévoir comme budget en Nouvelle-Calédonie? Ce pays se mérite car il n’est pas à la portée de tous les budgets. Je ne suis pas sûre qu’on y serait allés si on n’avait pas été aussi près en Nouvelle Zélande. Est-ce que nous le regrettons? Absolument pas! Et vous pouvez le voir tout de suite dans mes articles sur notre itinéraire mais aussi sur ce qui nous a étonné. Cet article a pour but de vous aider à planifier votre budget en Nouvelle Calédonie.

Ce voyage n’est pas à petit budget comme l’ont pu être mes articles précédents sur la Nouvelle-Zélande, l’Australie et l’Asie. Cette fois ci on fait attention mais on veut néanmoins profiter de nos vacances avant notre retour en France.

Comme d’habitude j’ai exclu le prix de nos billets aller-retour pour aller sur place mais par contre j’ai également exclu nos billets inter-île pour ne pas fausser les différentes catégories de dépense.

  • Billets inter-île: Sachez que c’est un des moyens de vous déplacer en Nouvelle-Calédonie: je vous en parle un peu plus ici. Pour nous cela a coûté 283 euros pour 4 billets d’avion qui correspondaient à un aller retour à Ouvéa depuis Nouméa et un autre aller retour à l’île des Pins depuis Nouméa. A refaire, j’aurai préféré arriver en bateau sur l’île des pins.

On reprends les différentes catégories de dépense dans l’ordre:

  • Notre plus gros poste de dépense était le logement qui a pris plus d’un tiers du budget. Ce logement inclus parfois le repas du soir et le petit déjeuner ce qui explique une partie du montant. En effet, certains endroits étaient si isolés qu’il fallait manger sur place. Je ne vais pas me répéter sur le rapport qualité/prix des logements que j’ai trouvé désastreux. Nous avons voyagé en grande partie à petit budget (pas de salle de bain dans la chambre, dormir à 4 personnes dans une pièce) et le prix des logements semble encore très onéreux.
  • Deuxième poste les repas: Nous avons alterné restaurant et supérettes: si vous mangez en prenant des sandwichs ou en vous faisant à manger vous pouvez vraiment réduire se poste de dépense. Nous avons voulu pour notre part profiter des produits de la mer que nous n’aurions pas pu cuisiner nous même: langoustes, crabe, fruit de mer…. Nous avons vraiment super bien mangé, les prix sont chers mais j’ai trouvé ça plus logique que le prix des logements par exemple car il y a quelques produits importés dans la cuisine locale donc cela me semblait normal.
  • Sans surprise les activités arrivent en bonne position, nous avons notamment fait une excursion en bateau pour nager avec des Raies Manta et une autre pour faire une randonnée aquatique. Honnêtement c’était un budget mais c’était fantastique, je vous le recommande.
  • Les transports ( en dehors des billets d’avion inter-île) ne nous ont pas coûté cher car nous avons loué une voiture à quatre: les routes sont bien faîtes donc foncez!
  • Dernier petit budget, ce n’est pas l’eau cette fois ci mais l’essence.

PS: nous n’avons pu louer un scooter qu’à Ouvéa, pour l’île des Pins il faut que vous sachiez que l’île est ravitaillée en pétrole qu’une fois tous les 15 jours. Nous sommes arrivés deux jours avant le prochain ravitaillement donc il n’y avait malheureusement plus d’essence quand nous y étions! Nous n’avons donc pas pu louer de scooter… Pensez à bien vous renseigner sur le sujet pour ne pas avoir une mauvaise surprise comme nous!

J’espère que cet article vous aura aidé à vous préparer à votre voyage en Nouvelle-Calédonie. Vous en voulez d’autres? C’est par ici: