[Canada] Parc National de Jasper

Après la visites des vignobles de l’Okanagan Valley et du parc du Mont Robson, nous partons à la découverte du parc de Jasper! Moins connue que son voisin plus au sud le parc national de Banff, il mérite pourtant le détour! Centaines de randonnées à faire, ses lacs magnifiques, la ville de Jasper riche en bonnes petites adresses culinaires et moins bling bling que la ville de Banff sont une partie des raisons qui vous feront venir dans ce joli parc. En avant pour un itinéraire dans le parc de Jasper.

Arrivée au parc de Jasper

Si vous n’arrivez pas de Banff, Je vous conseille d’arriver tôt dans le parc de Jasper car le checkpoint a l’entrée peut vous prendre du temps. (le parc de Jasper est payant)

Avant de commencer notre journée nous passons par le Visitor center pour vérifier nos randonnées. La première est possible par contre la deuxième tombe a l’eau car pas moins de trente centimètres de neige sont tombées la veille et ils ont fermés la route.

On apprend aussi que c’est la saison des amours pour les Wapitis et qu’il faut donc faire très attention en se promenant : on nous montre même une voiture défoncée par les bois de l’animal: pas rassurant!

Randonnées autour de Jasper

La première balade est la vallée des cinq lacs une jolie balade autour de cinq lacs avec un dénivelé moyen: je vous la recommande! Un peu galère par moment avec le verglas mais les vues autour des lacs sont vraiment sympa.

Vallée des cinq lacs

On va ensuite faire la balade de Maligne Canyon: très différente de la première. Toujours dans la forêt mais on marche sur un sol plutôt rocailleux, on longe un Canyion qui est parfois à plusieurs dizaines de mètres de profondeur: impressionnant et encore très beau!

On finit la journée par une courte balade autour du lac pyramide qui mène a une petite île, c’est très joli et assez court: parfait pour une balade de fin de journée.

On dîne ce soir au restaurant ‘Syrat of jasper’ qui est réputé pour cuisiner des produits locaux. Je vous le recommande et j’en parlerai un peu plus dans l’article habituel  » Dans nos assiettes »

Randonnées autour du Lac Maligne

On est chanceux car la route pour Maligne était fermée la veille à cause de grosses chutes de neiges. Sur les routes dès 6h30 du matin, on a l’agréable surprise de la voir réouverte. Il fait moins 18 degrés et on roule lentement avec le verglas.  Sur la route on croise des orignals, qui résident à côté du lac Maligne.

On arrive au lever du soleil sur le lac Maligne et la lumière avec l’eau et la neige autour est incroyable. On prend des tickets pour aller sur Spirit island, très connue car c’est l’île la plus photographiée au monde. Après un court trajet en bateau (20min) on fait un stop de 15 minutes sur l’île: c’est rapide mais assez pour parcourir le petit sentier et profiter un peu de l’endroit.

Spirit Island – Canada
Spirit Island

Après cette balade en bateau, nous faisons une marche qui surplombe le lac Maligne: les bald hills. Classée difficile pour ces 500 mètres de dénivelé positif, elle permet de passer par la forêt puis d’accéder à un point de vue du lac Maligne et de la chaîne de montagne qui l’entoure. La marche est vraiment sympa mais pas évidente avec 30 centimètres de poudreuse. Vous avez deux chemins pour atteindre le sommet mais vous ne pourrez pas prendre le chemin le plus escarpé si vous avez les mêmes conditions que nous car la pente est trop importante pour marcher dans la poudreuse. (ça doit être sympa pour faire de la luge par contre!)

Lac Morraine
Vue du lac Morraine

Sur la route on s’arrête à Medicine lake pour un joli point de vue sur un lac en partie glacé: moins connu que d’autres lacs de la région et pourtant tellement beau!

De retour vers Jasper, On finit la journée par une petite marche à old fort point proche de jasper pour un joli point de vue sur la vallée. On a même vu quelques adorables mouflons au sommet de la randonnée.

On dine ce soir à l’endroit ou au loge : le tekarra restaurant. De délicieux  produits locaux dans un cadre idéal au milieu de la foret.

Stops le long de l’Icefield parkway

Icefield Parkway
Icefield Parkway

Il est temps pour nous d’aller au sud rejoindre le parc de Yoho notre prochaine étape et pour ça nous empruntons la très célèbre Icefield parkway. Une de plus belles routes au monde qui passe au milieu de montagnes et glaciers.

Je peux vous dire tout de suite que cette route est à la hauteur de sa réputation: les paysages sont éblouissants et changent énormément.

Sur la route vous avez la possibilité de faire de nombreux stops. Nous nous arrêtons pour notre part:

  • Athabasca falls
  • Sunwapta falls
  • Athabasca glacier: il y a un musée qui explique la formation du glacier (nous n’avons pas pu le faire car il était fermé pour la saison). Vous avez la possibilité d’aller marcher sur le glacier (pour plus de 100 dollars). Nous avons préféré faire la marche jusqu’aux pieds du glacier: (Elle s’appelle la marche Front du Glacier) gratuite et surtout non accompagnés par une horde de touristes.
  • Lac Peyto: nous n’avons pas pu nous y arrêter car la route était impraticable à cause des fortes chutes de neige mais je vous le recommande au vue des commentaires des blogs et guide. Peut être une occasion pour moi d’y retourner en été!
  • Lac Bow: magnifique lac d’une couleur d’un bleu intense avec un joli salon de thé.
Athabasca Falls
Glacier Athabasca
Lac de Bow

On dort ce soir à Golden dans une station de ski: mention spéciale pour le jacuzzi en extérieur, plutôt sympa après une journée au froid au milieu de la neige de pouvoir se baigner dans un bassin d’eau chaude avec un décor digne d’une carte postale!

Nous continuons notre voyage vers le parc national de Yoho et celui de Jasper.

D’autres articles sur le Canada? C’est par ici:

[Nouvelle-Zélande] Gravir le mont Taranaki et découvrir New-Plymouth

Gravir le mont Taranaki peut faire peur à certains. Pourtant, il y a de nombreuses marches accessibles à tous que vous devriez vous empresser de découvrir!

On vous retrouve cette fois ci sur la côte ouest pour explorer un peu plus cette partie là de l’île du nord. De Auckland il faut environ 5h pour rejoindre le mont Taranaki. On part comme d’habitude un vendredi soir et on s’arrête donc en chemin pour la nuit.

Je vous recommande l’endroit ou on a dormi, il s’agit d’une immense demeure victorienne blanche magnifique: le Waitomo caves hotel.

Randonnée au mont Taranaki

Point de vue Taranaki – Nouvelle-ZélandeOn repart donc le lendemain pour 2h30 de route et on s’arrête au I-site de north Egmont pour choisir notre randonnée: on est pas allés au sommet je vous rassure! Pour cela il faut être équipés de crampons car il est encore enneigé. On décide de faire la Maketawa Hut Circuit. Une marche parfaite pour admirer le Taranaki, ca monte bien (500m de dénivelé positif) mais ça reste une marche accessible pour tous. On est pas déçus par la descente qui slalome entre restes de neiges, paysages désertiques et forêts… Comme d’habitude en Nouvelle Zélande on retrouve toujours cette diversité folle sur des courtes distances….

Point de vue Taranaki – Nouvelle-Zélande

En revenant vers Plymouth on s’arrête au lac Mangamahoe pour une jolie promenade autour du lac. C’est également un des plus beaux points de vue du Taranaki.

Second stop au park Pukekura cette fois à New Plymouth, un très joli parc rempli d’oiseaux.

On finit notre journée déjà bien remplie par l’ascension du Paritutu Rock qui se finit en escalade. La vue coté ville n’est pas terrible car on voit surtout le port pétrolier mais cote mer c’est une autre histoire avec une côte toujours aussi sauvage.

Visiter New Plymouth à vélo

On commence par un petit tour au i-site pour prendre des renseignements.

C’est un stop que vous devez faire d’une part car le bâtiment est plutôt joli mais aussi parce qu’il héberge le musée de Taranaki qui vous explique la faune et flore locale de manière très ludique.

On loue ensuite des vélos pour deux heures afin de rouler le long de la cote (environ 20 km aller retour) avec une piste cyclable top et loin des routes, on ne voit que la mer et des champs: parfait! Au retour on souffre un peu car le vent est en face, et la bas il ne rigole pas! C’est vraiment une balade parfaite qu’on soit amateur ou non de vélo.

West coast de l’île du nord

On finit notre visite par un petit stop au centre ville, les rues Devon street west et Ariki Street sont plutôt sympa mais pas piétonnes malheureusement.

C’est déjà le chemin du retour et en chemin on s’arrête aux Whitecliffs puis au Three sisters avant de retourner a Auckland.

D’autres articles sur la Nouvelle-Zélande? C’est par ici:

[Nouvelle-Zélande] Un week end à kaikoura

Cette fois ci on va dans l’île du sud, Je vous emmène pour deux jours à Kaikoura. Comme nous y sommes allés pour une raison particulière (voir les baleines et oui!), je vous explique comment ça se passe car c’est une organisation peu commune par rapport aux autres tours en bateau qu’on a pu faire en Nouvelle-Zélande ou encore dans d’autres pays. Je m’excuse par avance pour le nombre de photos que j’ai mis mais c’était trop dur de trier…

Jour 1: Kaikoura coastal walkway

Sur la route pour Kaikoura

On avait reservé le tour pour 12h45 avec whale watch kaikoura, le seul opérateur pour voir des baleines ici en bateau.

Malheureusement pour nous le tour a été annulé. Leur site internet est plutôt bien fait pour vous expliquer comment sont organisées les excursions mais je trouve qu’il manquait quelques infos que je vais vous mettre ici:
– sur le site c’est marqué 95% de chance de voir des baleines. En fait c’est 95% de chance lorsque le bateau part. Si le tout est annulé ça ne compte pas.
– Pour quelles raisons le tour peut-il être annulé? La première des raisons c’est que le temps est mauvais, la deuxième est qu’un nombre insuffisant de personnes ont réservé le tour. Enfin ils peuvent l’annuler car les baleines chassent trop loin au large.

Le long de la côte à Kaikoura… Des vues à couper le souffle

Lire la suite de « [Nouvelle-Zélande] Un week end à kaikoura »