[Indonésie] Conseils pour mieux voyager

  • Déplacez-vous avec Uber ou Grab. Surtout à Bali et aussi à Java, vous verrez que les trajets en taxi sont assez chers. Uber existe aussi ici et c’est bien moins cher que le taxi. Sinon vous pouvez utiliser aussi l’application Grab (uber mais pour l’Asie).
  • Acheter vos fruits au kilo: si vous voulez acheter un seul fruit, on risque de vous donner deux fois voir trois fois le prix. C’est un local qui nous a donné ce conseil. (Le fruit du dragon à 20 000 qui se transforme à 13 000 au kilo ce qui vous fait a peu près deux fruits du dragon pour ce prix là!)
  • N’achetez pas de nourriture sur un marché de souvenirs. C’est aussi de la logique mais pour les fruits et légumes, il vaut mieux aller chez un primeur qui vous donnera un prix plus juste.
  • Toujours comparer les prix. Il n’y a pas de règles, pour une même excursion c’était plus cher en agence que par notre hôtel (pour la même excursion) et alors qu’un trajet en taxi était moins cher avec l’épicerie du coin plutôt que notre hôtel.
  • Ne vous arrêtez jamais de manger un nasi goreng (le plat national): ils sont différents dans tous les restaurants dans lesquels vous irez.
  • Si vous en avez les moyens, prenez un guide pour les principaux sites culturels: malheureusement il y a très peu de commentaires et la plupart ne sont pas en anglais (c’est le cas pour Borobuddur et Prambanan notamment).
  • L’île de Java se fait très bien en train, c’est même beaucoup mieux que les bus qu’on a pu faire donc si vous avez le temps je vous recommande vivement le train.
  • Ne vous arrêtez pas si un policier vous fait signe en scooter (oui oui oui! C’est un conseil donné par un local) car il vous collera probablement une amende que les locaux ne payent pas (type griller le feu rouge pour tourner à gauche ce qui est complètement normal en Indonésie).

D’autres articles sur l’Indonésie? C’est par ici:

Un mois en Australie à petit budget

Ausenchiffre1Ausenchiffre2On se retrouve cette fois ci en Australie où on a passé trente jours. On a fait le même exercice que pour la Nouvelle-Zélande de noter toutes nos dépenses.

On était également partis sur un budget de 60 euros par personne et par jour.

Voici nos astuces pour tenir ( à peu de choses près) ce budget:

  • Tout d’abord, attention nos cinq avions ne font pas partie de ce budget, ils faisaient plus globalement partie de notre budget « avion » pour ces mois de voyage. Je peux quand même vous dire qu’on a pris tous nos billets sur les sites de Jetstar et TigerAir et qu’on a attendu de recevoir le mail de promo pour prendre les billets. De mémoire c’était en octobre pour des billets pour février. Ça nous a coûté 40 euros en moyenne par billet avec bagage en soute. Pour plus d’astuces pour prendre des billets moins chers, faîtes un tour sur mon article.
  • Notre famille nous a offert les deux jours/ une nuit sur un bateau dans la grande barrière de corail, cela ne fait donc pas partie non plus de ce budget.
  • Pour les trois nuits à Melbourne nous étions hébergés chez des amis.
  • Concernant les logements, on a trouvé globalement que les auberges de jeunesse étaient très chères en Australie. Heureusement on a fait 10 jours en van et la moitié du temps on a dormi dans des campings gratuits. Je vous laisse voir ces campings sur nos itinéraires ici et ici.
  • On a passé trois semaines avec une amie qui était également là pendant la partie « camping car », cela nous a permis de diviser les coûts de la location et de l’essence par trois.
  • Comme d’habitude on n’a quasiment pas mangé dehors: entre la cuisine du van et les auberges de jeunesse, nous n’avons eu aucun mal à cuisiner.
  • Pour les trajets vers les aéroports, on a presque tout le temps pris Uber: à trois ou même à deux, c’était moins cher que les navettes aéroport…

Je crois que j’ai fait le tour mais n’hésitez pas à me poser vos questions en commentaires 🙂

Un peu plus d’Australie par ici:

[Nouvelle-Zélande] Les Coromandels en trois jours

Les Coromandels c’est une région à 2h de route au sud-est d’Auckland. Elle est connue grâce à ses côtes sublimes qui donnent sur l’Océan.

1 er jour : Jardins aquatiques et Coromandel Town.
Coucher de soleil sur Coromandel Town

On se réveille a Te puru car on est arrivés tard d’Auckland. On a dormi dans une caravane rénovée en cabine moderne trouvée sur Air BNB.

Direction les Raupaura gardens, ces jardins aquatiques à 20 minutes au nord de Te puru. L’endroit est très mignon et on est les seuls à le visiter, c’est un jardin privé aménagé pour faire une balade de 45 minutes au milieu de plantes et de mares.

On s’arrête quelques kilomètres plus loin pour faire une petite marche afin d’admirer des Kauri. Le Kauri est un des arbres les plus anciens de la Nouvelle Zélande et le plus vieux dans le pays atteint les 3000 ans.

On continue notre route jusqu’à Coromandel Town. Apèes une pause à Whitiangi qui est une ville côtière très jolie. on s’arrête au Waiu falls qui permet de faire une petite marche jusqu’à une jolie cascade mais également parmi les kauri.

Je vous conseille de vous arrêter au i-site de Coromandel Town pour avoir d’autres informations touristiques dans la région. Cela nous a permis de nous faire conseiller deux balades autour de la ville que je vous conseille fortement:
Kauri Block Walk qui permet d’avoir un joli point de vue sur Coromandel Town et la baie.
Long bay walk, un peu plus loin de la ville et on l’a fait une heure avant le coucher du soleil. Une balade dans la forêt d’une heure qui se termine sur une plage qui permet d’admirer le coucher du soleil rose sur la baie: magique!

On dîne à UMU restaurant que je vous recommande chaudement: les pizza maison sont délicieuses!

Ce soir là on dort au Potery Lane cottage a Coromandel Town, très agréable et en plein centre.

Deuxième jour: Coromandel Coastal Walkway
Randonnée sur la Coastal Walkway, Coromandel, Nouvelle-Zélande
Vue sur la Coastal Walkway – Nouvelle-Zélande

Le lendemain, on file pour une heure trente de route direction la Coromandel Coastal Walkway, cette randonnée iconique des Coromandels.
La route est incroyable car on longe les falaises, on voit toujours les magnifiques paysages vallonnés et l’océan.

La balade en elle-même est top, passant dans la forêt mais longeant la côte avec une vue incroyable sur les eaux turquoises. Elle est plutôt facile mais assez longue (10km aller simple), on ne fait donc qu’1/3 de la balade jusqu’au premier point de vue qui nous permet de voir les Great Bareer Islands.

Ce soir là on dort dans un Airbnb à Matarangi tenu par une famille kiwi adorable.

3 eme jour : Hot water beach et Cathedral Cove
Cathedral Cove dans la péninsule de Coromandel Nouvelle-Zélande
Cathedral Cove – Nouvelle-Zélande

Le lendemain on se balade autour du village de Matarangi qui est vraiment agréable au bord de la plage et dans la forêt.

On continue par les deux endroits les plus connus des Coromandels: la Hot Water Beach et la Cathedral cove.

Premier stop le matin à Hot water beach, attention pensez bien a vérifier les marées avant car cette plage n’est accessible qu’à marée basse. Sa particularité c’est que de l’eau chaude (venant des activités volcaniques de la région) rencontre l’eau de la mer. Munissez vous d’une bonne pelle pour creuser votre « piscine » et vous n’avez plus qu’à profiter du jacuzzi maison. On était en plein hiver quand on y est allés et aucun problème pour rester dans l’eau chaude 🙂
Après une heure de route on arrive à Cathedral cove, de là on peut faire une bonne marche pour accéder à la célèbre grotte en forme d’arche. Très jolie mais je trouve que c’est plutôt la marche qui donne jusqu’à la grotte qui vaut le détour avec ses jolies vues sur les plaines et l’océan. Pour la petite histoire, c’est la qu’a été tourné un des films du monde de Narnia.

C’est déjà le retour à Auckland et on en a pris plein les yeux!

Vous voulez en découvrir un peu plus sur la Nouvelle-Zélande? C’est par ici:

A savoir avant un premier voyage en Nouvelle -Zélande

  • Nettoyez bien vos chaussures de randonnée et votre matériel de randonnée avant d’arriver sur le sol kiwi. Les amendes peuvent être très lourdes si les autorités jugent que votre matériel comporte de la terre ou des cailloux qui peuvent bouleverser l’ecosystème local…
  • Prendre les compagnies de bus nakedbus et intercity si la conduite vous rend frileux: les prix commencent à 1$ le trajet! Le mieux et de vous inscrire a leur newsletter pour ne pas louper leurs offres.
  • Sinon, ‘hésitez pas a louer une voiture, vous pouvez louer à partir de 20 euros la journée même pour deux jours.
  • Vous comptez visiter ile du nord et ile du sud? Si vous louez un véhicule  il vaut mieux louer deux fois (une fois dans le nord et une fois dans le sud) et relayer les deux îles par avion ou bateau mais en tant que piéton. C’est vraiment moins cher que la traversée de la voiture en ferry…
  • Faire vos courses au pack’n’save: en plus de pratiquer des prix bas, il y a un large choix de fruits et légumes 🙂 sinon vous pouvez toujours aller a new world ou countdown où il y a souvent des promotions.
  • Prenez également des cartes de fidélité dans ces supermarchés car elles vous permettent d’avoir des réductions sur vos courses et souvent sur vos pleins d’essence.
  • Profitez des « information center » pour vous faire indiquer les randonnées, il y en a énormément en NZ et c’est la meilleur façon de découvrir ce pays. Ici, ça s’appelle des I-Sites.
  • Le site de conservation regroupe aussi toutes les randonnées de NZ , les points d’entrée, les parkings, les distances, les dénivelés, la difficulté… c’est super bien fait!
  • Réservez vos excursions sur bookme et Grabone, il y a pas mal de choix et de bonnes remises selon les dates que vous choisissez.
  • Prenez des affaires chaudes: il peux faire très froid même en été! (On a eu de la neige en altitude dans l’île du sud en plein ete!).
  • Bonus pour ceux qui sont là en WHV et que habitent à Auckland: avec un justificatif de domicile, presque tous les musées d’Auckland sont gratuits!

Vous voulez en découvrir un peu plus sur la Nouvelle-Zélande? C’est par ici: