[Nouvelle-Zélande] les meilleurs sites à suivre pour s’expatrier

Je ne crois pas être tombée sur un article réunissant tous les sites et pages que j’utilise en Nouvelle-Zélande donc je vous en fait un résumé ici. Pour ne pas être trop répétitive je vous laisse aller sur cet article pour économiser en Nouvelle Zélande et celui la pour les astuces avant d’arriver. Enfin je vous ai aussi décrit ce qui m’a permis de trouver un emploi.

Ces sites nous ont beaucoup aidé: pour trouver un appartement, un boulot, rencontrer des personnes ou encore acheter des fournitures de maison.

Lire la suite de « [Nouvelle-Zélande] les meilleurs sites à suivre pour s’expatrier »

Quel a été votre pays préféré?

Quel est votre pays préféré?

Quel a été votre pays préféré? Voila une question qu’on nous a fréquemment posé, pour choisir un futur pays de voyage? Se faire un opinion ? pour quantifier une expérience voyage?

Difficile de répondre  à cette question, pas parce que je m’y refuse mais parce que chaque pays est unique… C’est drôle car c’est rarement une question qu’on pose sur l’Europe (Vous vous voyez comparer l’Allemagne et la France vous?) mais par contre ça ne dérange personne de le faire pour l’Asie, l’Afrique ou l’Amérique latine. Lire la suite de « Quel a été votre pays préféré? »

New York! New York! [Deuxième partie]

P1030012

Si vous n’avez pas lu mon premier article sur la ville, allez-y car celui-ci le complète.

On continue pour quatre autre jours (très chargés) à NYC. Je vais essayer d’être moins longue que sur mon précédent article (Ah! Ah! Ah!). Visiter New-York, c’est sportif!

ONU, Grand central + NY Library

Dur de trouver un titre sur cette journée, on va dire que , comme vous l’avez déjà sûrement compris, j’organisais mon itinéraire de façon géographique. Lire la suite de « New York! New York! [Deuxième partie] »

[Nouvelle-Zélande] Conseils pour trouver un emploi

Conseils et astuces pour trouver un emploi en Nouvelle-Zélande

Trouver un emploi en Nouvelle-Zélande: Une mission impossible? En deux mois on a trouvé tous les deux nos emplois en Nouvelle-Zélande dans nos domaines (consultant dans le vin et business analyst). Je précise donc qu’ils s’agit d’emplois qualifiés, certaines méthodes que je cite ci-dessous ne sont pas nécessaires a la recherche d’emploi dans l’hospitalité. Autre précision: On était partis avec des WHV.

Je vous donne les meilleurs conseils qu’on nous a donné pour décrocher un emploi.

  • Ne mettez pas que vous avez un work holiday visa sur votre CV (on ne vous rappelera jamais sinon), dîtes plutôt que vous êtes disponibles sans préavis et rappelez que vous habitez a auckland (ou ailleurs) meme si votre adresse figure deja sur votre CV.
  • Gardez votre CV entre 3 et 4 pages: en dessous vous n’êtes pas assez descriptifs et au dessus de 4 pages c’est beaucoup trop. On m’a souvent reproché que mes études et mes emplois n’étaient pas assez détaillés (n’hésitez pas a mettre les cours que vous avez fait et sujet de mémoire éventuel…)
  • Soignez votre vocabulaire dans votre CV et votre lettre de motivation: il doit être en ANGLAIS KIWI et non en anglais britannique (mon erreur) ou américain. Pour cela mon meilleur conseil c’est de réutiliser les descriptifs d’emploi qu’on peut trouver sur seek et les adapter a votre experience.
  • Rencontrer le plus de personnes possible… en Nouvelle Zélande une bonne partie des offres d’emploi passent par des discussions. Toutes les occasions sont bonnes: soirée expatriés, événement d’entreprise, afterwork…
  • Prenez rendez-vous de vous même avec des agences de recrutement: même si ça ne débouchera peut-être pas sur une offre d’emploi, beaucoup d’offres passent par eux. Si votre CV est clair pour eux, il le sera pour tout le monde.
  • Postulez à un maximum d’offres même si elles ne correspondent pas forcément à votre profil. Le plus votre CV circule, le plus de chance vous avez qu’il soit vu par la bonne personne. Pas besoin de refaire toutes vos lettres de motivation à chaque fois. Si les titres de postes sont les mêmes il n’y a souvent que le nom de l’entreprise et le secteur à remplacer… J’ai envoyé 200 CV en deux mois, c’est beaucoup mais c’était indispensable pour trouver un emploi.
  • Cherchez vos offres d’emploi sur seek.co.nz mais aussi sur les groupes facebook type ‘auckland jobs’. Et enfin il ne faut pas hésiter a démarcher directement par e-mail et par téléphone.
  • Relancer régulièrement vos contacts car c’est souvent comme ça qu’ils se rappelleront de vous pour une offre qui vient de leur arriver sous le nez ou d’une discussion qu’ils ont eu. J’essayais de le faire une fois par semaine pour ma part. Une entreprise m’avait dit que s’ils ne rappelaient pas dans la semaine c’est que je n’avais pas le job et je les ai rappellés deux semaines plus tard pour avoir un feedback pour qu’ils me disent que j’avais décroché le job…
  • Etudiez la liste des accredited companies en regardant toutes leurs pages de recrutement. Elles sont habituées aux CV étrangers donc vous aurez plus de chance d’être rappelés pour un entretien. De plus, si vous décrochez le job, vous avez également le droit au talent visa qui vous permet par le suite de demander la résidence 🙂

N’hésitez pas a commenter ci-dessous si vous avez des questions ou des remarques sur l’article.

Vous voulez en savoir un peu plus sur la Nouvelle-Zélande? C’est par ici:

Ile du nord:

Ile du sud:

[Indonésie] Conseils pour mieux voyager

  • Déplacez-vous avec Uber ou Grab. Surtout à Bali et aussi à Java, vous verrez que les trajets en taxi sont assez chers. Uber existe aussi ici et c’est bien moins cher que le taxi. Sinon vous pouvez utiliser aussi l’application Grab (uber mais pour l’Asie).
  • Acheter vos fruits au kilo: si vous voulez acheter un seul fruit, on risque de vous donner deux fois voir trois fois le prix. C’est un local qui nous a donné ce conseil. (Le fruit du dragon à 20 000 qui se transforme à 13 000 au kilo ce qui vous fait a peu près deux fruits du dragon pour ce prix là!)
  • N’achetez pas de nourriture sur un marché de souvenirs. C’est aussi de la logique mais pour les fruits et légumes, il vaut mieux aller chez un primeur qui vous donnera un prix plus juste.
  • Toujours comparer les prix. Il n’y a pas de règles, pour une même excursion c’était plus cher en agence que par notre hôtel (pour la même excursion) et alors qu’un trajet en taxi était moins cher avec l’épicerie du coin plutôt que notre hôtel.
  • Ne vous arrêtez jamais de manger un nasi goreng (le plat national): ils sont différents dans tous les restaurants dans lesquels vous irez.
  • Si vous en avez les moyens, prenez un guide pour les principaux sites culturels: malheureusement il y a très peu de commentaires et la plupart ne sont pas en anglais (c’est le cas pour Borobuddur et Prambanan notamment).
  • L’île de Java se fait très bien en train, c’est même beaucoup mieux que les bus qu’on a pu faire donc si vous avez le temps je vous recommande vivement le train.
  • Ne vous arrêtez pas si un policier vous fait signe en scooter (oui oui oui! C’est un conseil donné par un local) car il vous collera probablement une amende que les locaux ne payent pas (type griller le feu rouge pour tourner à gauche ce qui est complètement normal en Indonésie).

D’autres articles sur l’Indonésie? C’est par ici: