Dans nos assiettes… à Oman

Je me replonge avec plaisir dans notre voyage à Oman avec tous les bons plats qu’on y a mangé. Heureusement qu’on est en milieu d’après midi et que je n’ai pas faim sinon ça serait très difficile! 😉

Il faut savoir qu’a Oman on mange majoritairement indien, des viandes marinées et grillées (type shawarma, kebab…) et des produits de la mer (Oman reste après tout un pays ouvert sur la mer entre le golfe d’Oman et la mer d’Arabie).

Je découperai donc cet article en plusieurs parties sachant que les différentes catégories de plats se recoupent beaucoup.

Produits de la mer à Oman

Nous mangeons à plusieurs reprises des produits de la mer:

  • Seafood biryani qui n’est pas servi comme un biryani traditionnel mais plutôt comme un curry en sauce avec un accompagnement de riz, c’est vraiment délicieux. Nous l’avions  dégusté au restaurant Al Boom à Mascatte.
  • Le crabe masala est un crabe entier farci au masala: un régal! Le tout est accompagné du riz au safran sauté.
  • Nous avons pu manger un poisson au kumera (un curry rouge a la coco) au Sea sur restaurant qui ne paye pas de mine dehors mais qui nous sert des plats savoureux accompagnés de riz au safran. C’est bon et surtout vraiment pas cher puisqu’on mange avec un naan, du riz et une salade pour seulement 7 euros par personne.

Nous avons egalement mangé des grillades de poisson lorsque nous étions sur la peninsule du Musandam au restaurant Wadi qada

Poisson grillé

Mets d’influences indiennes à Oman

Lire la suite de “Dans nos assiettes… à Oman”

Cela m’a étonné à… Oman

Ca fait super longtemps que je n’avais pas écris un “Cela m’a étonné à…” et je sais que pour certains d’entre vous ce sont vos articles préférés car ils sont un peu plus originaux que les articles itinéraires. J’ai un peu noté mes impressions pendant notre séjour à Oman, les voici:

  • Ou sont les femmes? Dans les restaurants ou dans les wadi (les Oasis) nous n’en avons pas croisé. Et en dehors de Mascatte, nous avons surtout croisé des hommes. Dans les restaurants j’étais souvent la seule femme.
  • La plupart des omanais ont un anglais basique qui ne leur permet pas de tenir une conversation. Les indiens en revanche parlent beaucoup mieux anglais.
  • Le développement ultra rapide du pays mais en conservant leurs traditions: habits et architecture traditionnels mais smartphone et voitures ultra modernes. Le mariage qu’on a pu voir avec la danse traditionnelle mais les 4*4 modernes pour les observer.
  • La saleté dans les villes et même dans le désert. Pour un pays riche c’est étonnant de ne pas plus protéger l’environnement.
  • Tout est traduit en arabe et en anglais alors que c’est pas une langue officielle. Même les menus dans des villes pas du tout touristiques et dans lesquelles personne ne parle anglais
  • Les chèvres et dromadaires se promènent dans les villes et sur le bord de la route complètement libres.
  • Les omanais parlent librement avec nous, on a été agréablement surpris de leur franc parler concernant les questions de la vie quotidienne et leur curiosité sur l’Europe.

D’autres articles sur Oman? C’est par ici:

[Oman] 10 jours au pays des Mille et une nuits…#2

Après Mascate, Sur, le désert de Wahiba et la visite de Wadis, nous continuons notre voyage autour de Nizwa… Nous continuons vers le nord dans notre itinéraire à Oman.

Jour 6: Randonnée dans Jebel Chams et visite de Misfah al Abriyyin

Jebel Sham
Des chèvres partout dans les Canons

Ce matin on souhaite aller dans les montagnes aux alentours. Il y a de nombreux sommets et nous choisissons d’aller à Jebel chams dans le but de randonner. En chemin on s’arrête au village de Ghul qui est perché sur les montagnes. On prend ensuite un vieux monsieur en stop qui habite au point de départ de la randonnée de Jebel chams (pour information il s’agit de la randonnée W3 aussi appelée balcony walk).

La randonnée n’est pas trop difficile et longe le long de la montagne. On s’arrête en chemin pour pic niquer et quelques chèvres nous tiennent compagnie.

En bas de la randonnée, on cherche les piscines d’eau douce sans succès. Aller retour il nous faudra environ 2h30 pour faire cette randonnée. Au retour on bénéficie de l’ombre salutaire des montagnes.

On finit la journée par la visite du village de  Misfah al Abriyyin , un des nombreux villages classé de la région. Celui-ci a la particularité d’être bien conservé et rénové. La balade à l’ombre de la palmeraie est très agréable.

Lire la suite de “[Oman] 10 jours au pays des Mille et une nuits…#2”