L’Indonésie à petit budget

Cette fois ci on est en Asie et on le ressent, le budget n’est plus le même et il est plus difficile a tenir car on a plus de mal a trouver des informations sur comment le tenir.

En regardant différents blogs on se dit qu’on en aura pour 22 euros par jour pour tous nos pays (incluant Indonésie, Cambodge, Laos, Thaïlande et Malaisie). Autant vous dire tout de suite, on ne l’a pas du tout tenu pour l’Indonésie puisque on a fini avec un budget quotidien par personne de 25,5 euros par jours.

Cette fois ci je ne vous donne pas des astuces pour tenir ce budget mais plutôt les raisons de pourquoi nous ne l’avons pas tenu.

  • Pour commencer la première raison de ce dépassement est dû à notre rythme de voyage, bien différent de celui des voyageurs auprès desquels on a pris nos renseignements. On bouge en moyenne tous les 2 à 3 jours donc forcément le coût des transports est plus conséquent c’est d’ailleurs notre premier poste de dépense avec presque 1/3 de notre budget…
  • Toujours dans la série transport, on ne s’est pas rendu compte que se déplacer à Bali nous coûterai aussi cher. On pensait se débrouiller entre bus et location scooter et en fait on a dû prendre un taxi trois fois car on a fait des trajets qui n’existaient pas forcement en bus ou des horaires qui ne nous permettaient pas de prendre le bus.
  • On a choisi d’aller sur les îles Guili et encore une fois le coût du transport pour y aller à été conséquent.
  • Petit nouveau pour l’Asie: l’apparition du budget « eau », il nous a coûté environ 60 centimes par jour et par personne. C’est pas ca qui nous a fait dépassé le budget mais il faut le compter dedans. J’ai hésité longtemps à prendre la paille filtrante sans le faire finalement mais si certains d’entre vous l’ont fait je suis preneuse d’expérience pour un prochain voyage.
  • Niveau activités on a également un gros budget car en presque un mois on en fait plusieurs qui ne sont pas gratuites : visites de nombreux temples, ascension du mont Batur, visite de Borobbuddur et de Prambanan… Je sais que ce ne sont pas tous les voyageurs qui font le choix de visiter autant.

Alors si c’était a refaire qu’est ce que j’aurai fait de différent?:

  • Déjà avec quelques jours en plus ca nous aurait permis de « perdre » un peu plus de temps dans les transports à Bali et du coup moins prendre de taxis…
  • Toujours avec ce temps supplémentaire on aurait pu essayer de faire l’ascension du volcan par nous même
  • Avec du recul on aurai aimé prendre une moto pour une semaine à Bali, laisser un sac en consigne et voyager avec un seul sac sur une semaine comme ça : total liberte et on aurait pu dormir peut être à l’écart des grandes villes
  • On ne regrette pas un seul instant nos visites et notre rythme qui nous a permis de faire ce qu’on voulait voir.

Je trouve toujours intérréssant de comparer plusieurs articles de blog sur les budgets car on voyage tous de manière différente: les articles de serialtravelers et onpartquand

D’autres articles sur l’Indonésie? C’est par ici:

[Indonésie] Conseils pour mieux voyager

  • Déplacez-vous avec Uber ou Grab. Surtout à Bali et aussi à Java, vous verrez que les trajets en taxi sont assez chers. Uber existe aussi ici et c’est bien moins cher que le taxi. Sinon vous pouvez utiliser aussi l’application Grab (uber mais pour l’Asie).
  • Acheter vos fruits au kilo: si vous voulez acheter un seul fruit, on risque de vous donner deux fois voir trois fois le prix. C’est un local qui nous a donné ce conseil. (Le fruit du dragon à 20 000 qui se transforme à 13 000 au kilo ce qui vous fait a peu près deux fruits du dragon pour ce prix là!)
  • N’achetez pas de nourriture sur un marché de souvenirs. C’est aussi de la logique mais pour les fruits et légumes, il vaut mieux aller chez un primeur qui vous donnera un prix plus juste.
  • Toujours comparer les prix. Il n’y a pas de règles, pour une même excursion c’était plus cher en agence que par notre hôtel (pour la même excursion) et alors qu’un trajet en taxi était moins cher avec l’épicerie du coin plutôt que notre hôtel.
  • Ne vous arrêtez jamais de manger un nasi goreng (le plat national): ils sont différents dans tous les restaurants dans lesquels vous irez.
  • Si vous en avez les moyens, prenez un guide pour les principaux sites culturels: malheureusement il y a très peu de commentaires et la plupart ne sont pas en anglais (c’est le cas pour Borobuddur et Prambanan notamment).
  • L’île de Java se fait très bien en train, c’est même beaucoup mieux que les bus qu’on a pu faire donc si vous avez le temps je vous recommande vivement le train.
  • Ne vous arrêtez pas si un policier vous fait signe en scooter (oui oui oui! C’est un conseil donné par un local) car il vous collera probablement une amende que les locaux ne payent pas (type griller le feu rouge pour tourner à gauche ce qui est complètement normal en Indonésie).

D’autres articles sur l’Indonésie? C’est par ici:

Cela m’a étonné en… Indonésie

Indo

  • Un même plat (le même nom) peut être complètement différent d’un endroit à un autre (epicé ou pas du tout epicé, ingrédient interchangeables..): le meilleur exemple est le Nasi Goreng.
  • Les transports sont dingues à Bali, il n’y a quasiment pas de bus donc la seule solution pour se déplacer sur l’ile est le taxi ou uber (le scooter pour des petits déplacements).
  • Les indonésiens parlent incroyablement bien anglais! (du moins sur les îles de Bali et Java) Cela facilite les choses pour organiser son voyage.
  • La religion est très importante ici: avant l’ascension du volcan batur, notre guide a prié près d’un autel au pied de la montagne.
  • On veut absolument nous prendre en photo, tout le temps… (j’avais vu ça en Chine aussi).
  • Les indonésiens sont adorables, même sans parler anglais une petite dame a voulu nous faire tout goûter ce qu’elle avait en nous parlant des noms de chaque met! Un moment très particulier.
  • Ils aiment le sucre! Thé ou café, c’est servi très sucré… toutes les boissons fraiches sont sucrées et les gateaux… je pense qu’ils ont deux fois plus de sucre que ceux de chez nous.
  • Ils ont tous des oiseaux en cage chez eux. On se demandait pourquoi et en fait c’est parce que ça porte bonheur.
  • Le Tehbotol servi dans une bouteille de verre de la forme du coca (que vous voyez dans tous les restaurants) n’est pas le coca local mais un thé très (trop) sucré.
  • Les indonésiens nous abordent tous de la même manière, d’abord « bonjour » puis « vous venez d’où? »( en anglais bien sur) .On a pu être abordés comme ça plus de 20 fois dans une journée…