Explorer les Dolomites orientales

Après Innsbruck ,nous sommes retournés en Italie pour explorer les dolomites orientales. Classées au patrimoine mondial de l’UNESCO également nous avions hâte de découvrir cette partie des Dolomites.

Nous restons trois jours mais une journée est consacrée à notre trajet Innsbruck/dolomites puis dolomites/aéroport de Venise. Je vous condense tout ce qu’on a fait sur deux jours.

Tout d’abord comme je l’avais lu sur de nombreux blogs cette partie des dolomites est littéralement prise d’assaut en été donc si vous voyagez pendant cette période, vous devez être sur le début des randonnées avant 8h. D’une part pour avoir de la place au parking d’autre part car il y a tellement de monde sur les petits chemins de randonnées que vous allez mettre des fois deux fois plus de temps à faire les randonnées.

Nous n’avons pas pu être tôt pour notre première randonnée (car nous avions deux heures de route depuis Innsbruck) et la conséquence c’est qu’en arrivant on a eu 1h de bouchon, on a du se garer sur un parking annexe puis prendre une navette pour vous donner une idée.

Première randonnée: le lago di braies

C’est une des plus belles randonnées des Dolomites. La randonnée étant très facile il y a de nombreuses familles (avec parfois des poussettes) et des personnes âgées.

C’était donc la randonnée où nous ne sommes pas arrivés suffisamment tôt. Pour que vous ayez un ordre d’idée, nous avons payé six euros de parking annexe (pas de limite d’heure) puis nous en avons eu pour 10 euros de navette par personne aller-retour.

Nous avons fait le tour du lac qui est très beau et nous avons même rallongé la randonnée dans la forêt pour atteindre un restaurant un peu plus haut en altitude qui disposait de jeux pour enfants. Il s’agit du restaurant Malga Forresta si vous voulez faire la meme chose.

Le tour du lac est super bien aménagé, la balade est très agréable mais il y a beaucoup trop de monde. Honnêtement nous n’avons pas apprécié le monde sur la randonnée, c’était très difficile de circuler d’autant plus avec notre fille qui voulait marcher alors que c’était vraiment impossible (chemin accidenté, trop de monde et des endroits avec précipices) . Je vous recommande de ne pas commencer cette randonnée après 8h. Ce lac est un incontournable si vous souhaiter explorer les dolomites orientales.

Deuxième stop de la journée au lago di Landro. Très joli mais au bord de la route donc on entend la route même au bord du lac. Vraiment super pour une courte pause et dégourdir les jambes. Le parking est gratuit et collé au lac.

Lire la suite de « Explorer les Dolomites orientales »

Innsbruck pour deux jours

Aujourd’hui on part de l’autre côté de la frontière: à Innsbruck plus précisément. Sur les deux jours précédents nous étions dans le Tyrol italien qui a la particularité en Italie d’être une province autonome et de parler deux langues: l’italien et l’allemand, d’ailleurs nous avons été très étonnés d’être accueillis à plusieurs reprises en allemand plutôt qu’en italien.

Je vous propose dans cet article un itinéraire à Innsbruck pour deux jours.

Innsbruck en Autriche est la capitale de la région du Tyrol (Land en allemand). Que ce soit en Autriche ou en Italie, les tyroliens se sentent d’abord en appartenance à leur région « Tyrol » avant leur pays. L’autonomie et très importante mais ils ne revendiquent pas une indépendance comme on peut le voir dans d’autres régions d’Europe (la Corse ou la Catalogne en Espagne par exemple). Il n’y a donc pas de grande différence culturelle entre le Tyrol italien et le Tyrol autrichien.

Itinéraire à Innsbruck, la capitale du Tyrol autrichien.

On visite l’adorable centre ville. Il y a un tramway qui vous permet d’accéder au centre facilement. Le centre est plutôt piéton donc la voiture ne vous sera pas utile. De plus le centre est très petit donc même si vous n’êtes pas un bon marcheur, vous pourrez le faire facilement.

Voici les principaux points à voir à Innsbruck:

  • le célèbre toit d’or: construit au 16eme siècle, il s’agit d’un bâtiment demandé à l’époque par l’empereur Maximilien. Le toit d’or fait référence au toit du petit balcon recouvert d’or. Le bâtiment se visite (nous ne l’avons pas fait avec notre fille), il raconte la vie d’Innsbruck a l’époque du moyen âge.
  • L’église Hofkirche avec de magnifiques tombeaux
  • La rue Maria-Theresien, un peu les champs élysées de Innsbruck avec ses magasins et ces pavés.
  • Hofburg

On mange au restaurant Goldenes Dachl qui sert de la nourriture autrichienne. C’est un régal! On mange du ragoût d’agneau, du goulash ou encore un traditionnel strudel.

L’après midi on prend le funiculaire pour aller tout en haut de Innsbruck. Il s’agit du Nordkette. C’est 42 euros par personne donc c’est un sacré budget mais la vue en vaut la peine! Pour les moins de six ans, c’est gratuit. On peut faire une courte randonnée de 1h pour admirer tous les points de vue. La montée se fait en deux étapes et vous avez la possibilité de faire un stop au zoo d’Innsbruck (billet combiné avec réduction possible). Couvrez vous bien car tout en haut, ça souffle fort! Ce funiculaire est un incontournable de votre itinéraire à Innsbruck

Lire la suite de « Innsbruck pour deux jours »

A savoir avant de prendre l’avion avec bébé

Je vous propose dans cet article des astuces pour prendre l’avion avec bébé: avant le vol et pendant, toutes mes astuces pour voyager serein.

Prendre le billet d’avion

Votre bébé n’est pas encore né ? Vous pouvez déjà réserver une place pour lui/elle dans l’avion. C’est ce que j’avais fait pour notre fille en août 2019 (bien avant sa naissance en décembre 2019). Nous devions voyager en mars 2020 aux Etats Unis (nous n’avons pas pu y aller à cause du COVID) et je voulais m’assurer qu’elle ait un berceau dans l’avion (il n’y en a que quelques en général donc il faut s’y prendre tôt. Cela sera certainement utile pour d’autres familles.

Je n’avais pas pensé faire un article sur le voyage en avion à la base avec un enfant mais j’ai passé beaucoup de temps sur internet pour avoir tous les détails, je me posais beaucoup de questions et ce n’était pas forcément clair sur les sites internet des compagnies aériennes. Ceci est mon expérience mais cela peut servir à d’autres familles.

Prévoir la valise en soute

Déjà, presque toutes les compagnies aériennes autorisent deux articles avec un enfant. En général on a le choix entre Siège auto, poussette et lit parapluie (attention à vérifier avec la compagnie aérienne).

Votre enfant a en général le droit à un petit bagage pour lui (comme pour nous). Vous pouvez regarder ma liste ici: Liste d’une valise pour bébé. Cela la catégorie du billet et la compagnie aérienne vous aurez parfois le droit également à un sac en plus. Nous sommes donc partis avec une grosse valise, deux sacs à dos et un sac type bowling pour deux semaines de vacances. C’était serré mais cela nous a quand même permis de prendre tout ce qu’il fallait.

Ce qui prend le plus de place/poids avec un enfant c’est : le lait maternisé (si vous n’allaitez pas) car pour notre part nous souhaitions garder la même marque (étant donné le passif de notre bebe APLV) et les couches ! Même si on peut en acheter sur place, les conditionnements ne sont pas forcément pratiques donc quand on part 15 jours il faut quand même en prévoir une partie. Nous avions corsé notre voyage car la météo était très changeante ! Du 5 degrés au plus bas aux 35 degrés au plus chaud ! On avait de tout dans notre valise et en grosse quantité pour notre fille. Ajoutons à cela quelques petits pots et au moins deux paires de chaussure chacun pour les adultes cela revient à une valise bien chargée.

Que prendre en bagage à main?

Nous avons fait pour notre part le choix de prendre un siège auto et une poussette. Pourquoi ce choix ? Car cela évitait des frais de réservation très élevés pour le siège auto à louer tous les jours dans notre voiture de location et la poussette nous semblait nécessaire avec notre fille de 20 mois. (Avant ses 20 mois les 3 voyages que nous avions prévu en avion on été annulés à cause du COVID…)  Même si elle marche très bien cela permet de faire le relais lorsqu’on visitait des villes et qu’on ne la porte pas spécifiquement sur nous. C’est agréable le porte bébé mais 12kg c’est quand même sacrément lourd sur une journée. Pour l’avion, pas besoin d’avoir une poussette yoyo à part si vous voulez la garder jusqu’à l’embarquement. Pour notre part notre porte bebe a fait le relais en attendant que l’on monte dans l’avion 🙂 Prévoyez d’être 2h avant votre vol à l’aéroport, le temps passe très vite, encore plus si on inclue un repas et un change pour son enfant.

Voyager le jour J

Les astuces pour prendre l’avion avec bébé c’est aussi penser au jour J. Comment ça se passe à l’aéroport? Vous allez checker en premier votre valise. Au passage on vous donnera des étiquettes pour la poussette et le siège auto. Vous allez ensuite au comptoir « objets hors dimension » pour les déposer. Cela s’est passé comme ça à Roissy et à l’aéroport de Venise pour nous. Le temps en avance n’est donc pas de trop puisque vous aurez à faire deux fois la queue. Dans les deux aéroport, l’endroit de dépose de la valise et l’endroit de dépose du siège auto était à l’opposé. Ça y’est vous êtes prêts pour embarquer !

Pour plus de conseils sur Paris en particulier, il y a un article qui vous explique comment ça se passe à l’aéroport.

Avant d’embarquer vous faîtes en général partie des passagers prioritaires, cela permet de vous installer parmi les premiers et de pouvoir prendre votre temps pour avoir tout avec vous. J’avais prévu un petit sac dans le sac à dos pour le mettre à mes pieds, avec à manger, un peu d’eau, des jeux et une sucette pour le décollage et l’atterrissage. Les deux vols se sont très bien passés pour nous, à l’aller c’était encore mieux car nous étions côté hublot et notre fille a adoré regarder les nuages.

D’autres conseils pour voyager avec un enfant? C’est par ici: