Annecy et Genève en famille

Quelques semaines après notre installation à Montpellier, il est temps de reprendre les voyages. Notre première option, c’est l’avion mais il n’y a pas beaucoup de destinations au mois de novembre. Notre seconde option, le train, la aussi à part Paris, le reste ne vaut pas vraiment le coup niveau trajet par rapport à la voiture. Au dernier moment, on se décide à rejoindre des amis qui se rendent à Annecy! Quel bonheur pour moi qui souhaite visiter Annecy et son lac depuis bien longtemps! Je vous propose un itinéraire de trois jours pour visiter Annecy et Genève en famille

Annecy: la Venise des Alpes

Après 4h de route depuis Montpellier, nous approchons Annecy: l’immense lac et la vue sur les montagnes nous fait déjà de l’oeil… On se gare à l’exterieur du centre ville car nous devons récupérer les clefs de notre AirBNB et nous prenons nos vélos (que nous avions pris avec nous) pour aller dans le centre ville. Nous sommes agréablement surpris par les nombreuses pistes cyclables: il est agréable de faire du vélo dans la ville. En 5minutes on trouve de quoi se garer et c’est parti pour trouver ou nous allons déjeuner.

J’avais noté plusieurs adresses mais n’ayant pas reservé (nous sommes le 11 novembre et nous ne sommes pas seuls à vouloir déjeuner en ville.), nous essuyons quelques refus. Nous avons plus de succès avec la byciclette rose, ce restaurant brunch que j’avais noté. Après 10 minutes d’attente on nous libère une table proche de la caisse. Parfait avec notre fille, nous ne sommes pas dans le passage et notre fille s’amuse à suivre les allers retours des clients et des serveurs. Notre déjeuner est délicieux: yaourt, compote, lard, oeufs à la coque, pains frais et pancake… tout est fait maison.

Nos amis nous rejoingnent à ce moment la, on visite la jolie Annecy: le tour du lac avec cette vue incroyable sur les montagnes… Est ce que on peut venir habiter ici? le pont des amours si romantique. Les jardins de l’Europe qui nous permettent de longer les bords du lac. Mais également le centre ville avec la rue notre dame, la rue Jean-Jacques Rousseau sans oublier bien entendu les canaux. Son surnom de la « Venise des alpes » lui va plutôt bien. On est charmé par cette vieille ville qui a conservé de nombreux batiments médiévaux.

Il est déjà temps de rentrer à notre logement qui se trouve à 15minutes de la au bord du lac.

Genève en express

Le lendemain matin nous souhaitons passer la journée à Genève. En chemin nous nous arrêtons à une ferme afin de faire des provisions pour la raclette du soir. J’ai cherché une ferme ou on pourrait voir des animaux aussi et qui soit sur notre chemin: c’est la ferme de Follon qui rempli tous ses critères.

La ferme est vraiment très bien organisée pour les enfants, nous pouvons accéder à toutes les étables et enclos avec des panneaux explicatifs sur ce qu’il faut et ne faut pas faire. Nous pouvons y voir des vaches, poules, canards, moutons et cochons. Il y a même des jeunes veaux de quelques jours. Ma fille est particulièrement ravie de pouvoir voir de véritables lapins dans leurs clapiers. Sur place il y a une petite boutique qui vend fromages, charcuterie et épicerie. Nous ne savions pas que nous devions réserver pour une raclette pour 4 personnes, mais nous avons de la chance car on nous le sert quand même. Ne faîte pas comme nous et réservez si vous le pouvez votre plateau avant de le récupérer.

Directions ensuite Genève, nous déjeunons dans un restaurant italien, un peu à l’exterieur du centre ville ce qui nous permet de nous garer facilement: Le restaurant s’appelle « Boccalino » et on se régale des pizza. Notre fille a même le droit à une adorable pizza en forme de coeur. Après ça nous déplaçons notre voiture pour se garer en centre ville.

Nous visitons l’imposante cathédrale Saint Pierre, imposante et magnifique. Puis cap sur la célèbre horloge fleurie que je n’ai pas trouvé exceptionnelle de mon côté en passant par le jet d’eau de Genève. Pour nous y rendre, nous avons longé le lac par le jardin anglais. Nous visitons le centre ville historique et ne manquons pas d’acheter du chocolat Callier à ramener à nos amis et à nos familles. Nous finissons la journée dans le magnifique parc du Belvédère, un incontournable pour moi car il permet d’avoir une très jolie vue sur la ville.

Tour du lac d’Annecy à vélo

Le lendemain nous décidons de faire le tour du lac d’Annecy, mais avant ça on va manger des spécialités savoyardes. Direction le restaurant « O’Savoyard » où nous avons réservés. Ce restaurant est un des plus connus d’Annecy donc il est difficile d’y aller sans réservation. Pour ma part j’ai pris un « moelleux du revrard » servi avec Pomme de terre et salade, et monsieur a pris une bonne vieille tartiflette. Je ne vous cache pas que cela n’a pas été facile de nous remettre sur nos vélos. Nous sommes donc partis pour faire le tour du lac d’Annecy.

C’est une promenade agréable car on est presque tout le temps sur de la piste cyclable, le lac et les montagnes nous entourent et il n’y a pas de dénivelé. Le trajet de 35 kilomètres file à toute vitesse. Vous pouvez faire de nombreux stops le long de lac avec des vues incroyables. Il y a également quelques restaurants et café sur le chemin. Malheureusement, tout n’est pas ouvert en automne. Nous y étions en novembre et la plupart des établissements étaient fermés.

Après l’effort, le réconfort. Nous avons faire une pause goûter à Tweedle tea que je vous recommande grandement, un grand choix de thés et des pâtisseries aussi délicieuses les unes que les autres.

Pour moi ce tour de vélo est un classique d’une visite d’Annecy et Genève en famille

Col de la Forclaz et Chambery

Pour notre dernier jour, nous commençons la journée par une randonnée au sommet du Col de la Forclaz. Ce nom ne vous dit rien? Pourtant c’est un des spots les plus connus de parapentes. Nous n’avions pas eu de chance concernant la météo car c’était très bouché mais c’était déjà magnifique. Je n’imagine même pas quand le temps est dégagé! ça nous donne une excellente raison de revenir un autre week end pour admirer la vue dégagée si nous avons un peu de chance. La Forclaz est un incontournable d’un week end à Annecy et Genève en famille

Il y a plusieurs randonnées au sommet. Comme nous étions avec beaucoup de jeunes enfants nous avons opté pour la monté de 30minutes environ jusqu’à l’aire de départ des parapentes. Si nous avions eu plus de temps et en étant mieux équipés nous aurons probablement fait une randonnée un peu plus longue.

C’est déjà le départ, nous faisons un stop en chemin dans la jolie Chambery. C’était dimanche et tout était fermé malheureusement même si La vieille ville est adorable. Je pense que c’est beaucoup plus dynamique en hiver pendant la saison de ski ou à l’été pour les vacances. Cela n’en reste pas moins une très jolie ville.

Cet article participe au rendez-vous mensuel #EnFranceAussi organisé par
Le Coin des Voyageurs . Chaque mois un nouveau thème nous inspire pour parler de notre jolie France. Ce mois de juin le thème est #Parcnationalregional, c’est Sylvie qui a proposé ce thème. Je trouvais que ce séjour s’y prêtait bien car ce voyage car tout le territoire d’Annecy se situe sur le territoire de PNR du massif des Bauges.

J’espère que cet itinéraire vous aura plu et que cela vous donnera envie de visiter Annecy et ses environs.

Pour plus d’idées de week end en France, voici quelques articles pour vous:

8 conseils pour randonner avec bébé

J’ai remarqué que c’était une question qui revenait souvent sur les réseaux sociaux. Lorsqu’on a un jeune enfant (moins de deux ans) il peut parfois s’avérer compliqué de partir en randonnée. Beaucoup de jeunes parents abandonnent un peu cette activité car ils trouvent cela insurmontable avec un jeune enfant. Pourtant il y a pleins d’astuces que vous pouvez combiner pour rendre cette expérience agréable pour tous. Cela ne va pas marcher à tous les coups mais pour nous cela a été efficace pleins de fois 🙂 Alors voici huit conseils pour randonner avec un bébé.

  • Choisir le bon moyen de portage: cela peut paraître basique mais pourtant beaucoup de personnes se mettent des barrières par rapports à ça. Pour moi il y a deux choses à prendre en compte: le parent et l’enfant. Il faut que vous trouviez le moyen de portage qui vous convienne à tous les deux. En moyen de portage il n’y a pas 10 options: on a le porte bebe classique ou l’écharpe de portage, le porte bebe de randonnée, la poussette (sur très peu de randonnées mais c’est possible!) et les bras (oui oui ça reste la base du portage). Je pense qu’il faudrait que j’écrive un autre article sur le sujet tellement il y a à dire. Mais si je dois résumer mon état d’esprit sur le sujet (et ce n’est que mon opinion et non un jugement envers les autres parents), nous nous sommes beaucoup renseignés sur le respect de la physionomie de l’enfant. Pour cela il faut respecter plusieurs critères: l’enfant doit toujours avoir les jambes en M (cuisses relevées, genoux au dessus des hanches) , il doit avoir le dos rond et il ne doit pas être face au monde. Si vous n’êtes pas sur de ce qui vous convient, le mieux est de louer un ou plusieurs moyens de portage et de les tester plusieurs fois avant de les acheter. Mais un porte bébé qui rend possible le portage face au monde (le dos du bébé est en contact avec votre torse) n’est pas physiologique. Personnellement nous avons enchainé trois portes bébé: l’écharpe jusqu’à 8 mois puis le porte bébé Manduca jusqu’aux 15 mois puis le porte bébé fidella depuis. (à ce jour, notre fille a deux ans et trois mois c’est toujours le porte bébé que nous utilisons pour les grandes randonnées).
  • Partir au bon moment: selon les enfants, le bon moment peut être très différent. Pour nous ce qui marche le mieux c’est le matin. Soit juste après le levé quand il est matinal (notre fille se rendort souvent alors en portage) soit au moment de la sieste du matin (a 20 mois notre fille en faisait toujours en vacances mais chez nous non). Pour d’autres enfants cela va être après un repas ou après un moment de jeu.
  • Impliquer votre enfant à l’environnement: nous aménageons de nombreuses pauses où nous lui montrons plantes et animaux (insectes, oiseaux…). Plus ils grandissent plus cela les intéresse bien entendu!
  • Avoir plusieurs itinéraires: on s’adapte toujours à l’enfant. Des fois on va pouvoir partir pour 3/4h de randonnée et des fois seulement une heure. Il ne faut pas dégouter enfant et parents de la marche. Cela doit rester un bon moment en famille
  • Choisir la bonne randonnée: selon l’âge cela va évoluer. Avant ces 10 mois nous pouvions encore faire de longues randonnées avec beaucoup de dénivelé (elle était plus légère et ne marchait pas, elle avait aussi plus de besoins en sieste). Depuis nous avons réduit durée et dénivelé car notre fille veut beaucoup marcher (et depuis ces 18 mois elle suit très bien les sentiers! Parfois sur 200/300metres). Le dénivelé implique parfois vide à côté et cela peut se révéler dangereux.
  • Occuper votre enfant porté. Parfois, il n’est pas possible de les laisser beaucoup marcher (randonnée trop difficile pour leurs petites jambes) alors on s’adapte: on mange, on boit, on prend une sucette, un doudou, on touche les arbres, on sent les fleurs, on chante… cela permet de pas mal les occuper!
  • Savoir aménager ses pauses: avant d’avoir un enfant, on ne prenait pas en compte les pauses dans nos temps. Car souvent on faisait beaucoup plus rapidement la randonnée que ce qui était inscrit. Maintenant il faut bien compter des pauses où votre petit va pouvoir se dépenser/manger/être changé pour ne pas être pris au dépourvu sur les horaires.
  • N’hésitez pas à marcher avec des groupes! Parfois avec des chiens, parfois avec d’autres enfants. Nous ne l’avons pas beaucoup fait mais sur des randonnées très fréquentées cela nous est arrivé et c’était top. Notre fille jouait avec les autres enfants et suivait le chien.

J’espère que ces conseils vous auront aidé dans votre organisation de voyage. Pour d’autres articles sur le voyage en famille, voici une petite liste:

Deux jours en Sologne

Bienvenue sur ce beau territoire que nous redécouvrons cette fois ci au printemps pour deux jours en Sologne. Pour rappel, vous pouvez retrouver un autre article autour de Sully sur Loire sur le blog.

Nous partons 48h de Paris et comme la dernière fois nous y allons en voiture. Depuis Paris, il faut environ 1h30/2h pour atteindre les portes du territoire. Cette fois ci nous explorons le val de loire, et bien sûr nous vous offrons un itinéraire différent de la dernière fois. Avec l’article sur Sully sur Loire et sur les châteaux de la Loire, vous pouvez vous offrir un beau séjour d’une semaine à dix jours dans la région.

Etang du puit et Domaine de Ciran

Découverte de l’Etang du puit

Nous commençons la journée par une balade autour de l’étang du puit. Une jolie balade bien aménagée qui vous permet de faire le tour du lac. Sur place en arrivant vous avez un parking, des tables pic nic, des sanitaires et des jeux pour les enfants, un lieu donc qui convient parfaitement aux familles. Mais ce n’est pas tout, on vous propose un parcours ludique autour des oiseaux et des insectes. Le chemin est balisé avec de nombreux panneaux pour vous indiquer la faune et la flore locale. Si vous avez des enfants qui savent lire, il y a même un parcours avec des énigmes, il vous suffit de télécharger l’application Youcatch pour en profiter. Nous n’avons pas testé car notre fille était trop petite.

A la fin du parcours il y a quelques biquettes qui sont dans un enclos semi-ouvert, vous avez l’occasion de vous approcher tout près avec vos petits. Attention, elles ne sont pas farouches et je pense qu’elles sont habituées à recevoir à manger donc elles peuvent être un peu entreprenantes. J’ai gardé ma fille tout le long dans mes bras pour pas qu’elle n’ait trop peur.

Pour les plus sportifs, le tour du lac prend environ 1h30. Nous n’avions malheureusement par le temps de faire le tour car l’heure du déjeuner approchait. Cette visite est parfaite si vous passez deux jours en Sologne.

Pour le déjeuner nous avons fait un stop à « Chez Olivier » à la Ferte Saint Aubin, une brasserie toute simple mais très pratique en Sologne avec des plats qui conviennent à tous. Après le repas nous avons fait un stop pour voir de l’extérieur le château de la Ferte Saint Aubin. Il y a possibilité de visiter le château et les jardins et vous pouvez même dormir sur place.

Château de la ferte saint aubin

Le Domaine du Ciran

Nous allons ensuite visiter le Domaine du Ciran. Un autre lieu qui vous propose de découvrir un domaine magnifique tout en réalisant des jeux ludiques pour en apprendre un peu plus sur son histoire. Vous êtes accueillis à nouveau par des jeux pour enfants. Sur place on vous propose un jeu de piste si vous avez des grands. Dans le parc vous verrez de nombreux animaux dont des cerfs. Vous aurez des petits enigmes et de nombreux panneaux explicatifs pour découvrir un peu plus sur le domaine. Notre fille avait 18 mois et on a passé un super moment.

Le soir nous avons déjeuné à l’Atrium de Sully, un gros coup de coeur pour ce restaurant, une institution de Sully pour leur localisation mais aussi pour ses restaurateurs chaleureux. Le repas était très simple mais très agréable.

Villemurin, Janvrain et Sigloy

Nous avons dormi dans la maison d’hôte « Entre sable et bruyères « . Je dis souvent que le blog nous fait faire des rencontres formidables et cette fois ci vient encore le confirmer. Patricia et Laurent ont reconverti un ancien domaine de chasse en maison d’hôte en chinant tous les meubles et la décoration de la maison, il y a ainsi des chambre par thème et le lieu est tout simplement magnifique. Ils ont en plus été adorables avec notre fille et nous ont mis à l’aise. Le petit déjeuner était délicieux et nous avons profité du début de matinée pour visiter leur magnifique jardin. Au programme de petits jardinets à thème, un lac artificiel très romantique et une véritable basse cour qui a ravi notre fille. Vous l’aurez compris, nous recommandons chaleureusement ce lieu.

La balade à la découverte des chouettes à Villemurlin

Pour finir la matinée, direction Villemurlin qui propose de nombreuses balades à thème. Nous avons fait la balade autour des chouettes Balade chouette villemurin. Il est en effet possible d’observer ces animaux nocturnes à la tombée de la nuit. Comme nous étions le matin, nous n’en avons pas vu mais il y avait de nombreux panneaux explicatifs autour des différentes espèces de chouettes et de leur habitat. Je n’ai pas retrouvé le lien exact de la balade mais si vous passez via le chemin CR3 vous devriez le retrouver. Nous avons par contre du faire un détour car une partie du chemin était inondé. En cas de forte pluie il n’est donc pas possible d’emprunter le tracé exact.

Nous avons déjeuné d’un panier de l’hostellerie du grand Sully, vous vous souvenez que nous y avions séjourné et diné lors de notre précédent séjour? Encore une fois une régalade avec des produits frais et de saison.

Jargeau et les passeurs de la Loire

Après le déjeuner nous visitons Jargeau. Jargeau est une jolie petite ville avec quelques rues pavées et un ancien abreuvoir. Les deux points d’intérêts sont sa jolie mairie appelée « Mairie de Montréal » et la magnifique Eglise Saint Etienne.

Nous terminons notre séjour par une balade en bateau à fond plat à Sigloy. Cette balade est proposée par Les passeurs de la Loire. Elle est incontournable si vous passez deux jours en Sologne car elle vous permet de voir un savoir ancien et un métier à l’époque primordial pour le commerce. Vous embarquez pour deux à trois heures de visite sur un bateau en bois à fond plat. Le batelier profite de cette balade au fil de l’eau pour vous raconter le fabuleux destin des passeurs de la Loire ainsi que la Faune et la flore locale. Une balade passionnante qui interressera petits et grands.

Cet article participe au rendez-vous mensuel #EnFranceAussi organisé par
Le Coin des Voyageurs . Chaque mois un nouveau thème nous inspire pour parler de notre jolie France. Ce mois de juin le thème est #Village, c’est Eimelle Tours et culture qui a proposé ce thème. Je trouvais que ce séjour s’y prêtait bien avec les communes de Villemurlin et Jargeau.

C’est déjà la fin de notre week-end en Sologne. Merci à l’office du tourisme du Val de Sully de nous avoir invité pour ce séjour. Nous avons beaucoup apprécié ces deux jours en Sologne et j’espère que ce parcours vous donnera envie de découvrir ce beau territoire.

Si vous voulez d’autres idées de week-end autour de Paris, voici quelques idées pour vous: