Vivre noël en Provence

Bienvenue sur ce nouvel article sur les traditions provençales de noël. Comme vous le savez déjà, je viens du sud de la France et plus précisément de la Provence.

Il y a de nombreuses traditions provençales à noël, je vous propose de vous en partager cinq dans cet article. Ce sont des traditions qu’on suit dans notre famille et que j’ai eu l’occasion de pratiquer toute mon enfance. Les photos ne sont pas de moi (je les remplacerai plus tard) car à cause du confinement je n’ai pas pu prendre en photo ce que je voulais.

Cet article participe au rendez-vous mensuel #EnFranceAussi organisé par 
Le Coin des Voyageurs . Chaque mois un nouveau thème nous inspire pour parler de notre jolie France. Ce mois de décembre le thème est #usetcoutumes, c’est Pierre du blog Mon Grand Est qui l’a proposé.

Les santons de Provence

source: Pixabay

Les santons, ces petites figurines formant une crèche sont vendues dans de nombreux marchés aux alentours de noël dans toutes les villes provençales. J’ai l’habitude de faire le marché d’Aix en Provence et celui de Marseille. Chez moi nous faisons la crèche avec des santons classiques… et plus originaux! Ainsi nous avions, la vendeuse de calissons dans nos santons par exemple pour représenter Aix en Provence.

Pour agrémenter notre crèche nous allons à l’automne dans les bois, afin de ramasser de la mousse qui représente le tapis de la crèche. Place à votre imagination pour dessiner les reliefs de montagnes, en carton, papier ou autre structure… L’Ange Gabriel surplombe cette crèche du haut d’une …. boite en fer chez mes parents, qui est habillement cachée par nos fausses montagnes.

C’est le moment d’aller voir les plus belles crèches de la région, souvent exposées dans les cathédrales et églises. Une des plus belles traditions provençales à noël.

Les Treize desserts

Source : http://www.chretiensaujourdhui.com/les-recettes/les-13-desserts-de-noel/

Les treize desserts sont présents dans chaque maison mais le contenu peux varier d’une ville à l’autre. Les puristes diront qu’il s’agit toujours les mêmes mais dans les faits chaque ville aime mettre sa spécialité. C’est la plus gourmande des traditions provençales à noël.

Dans l’ordre des plus traditionnels aux plus spécifiques…

  • Les quatre mendiants (représentant les quatre ordres religieux) : noix ou noisette, amandes, figues séchées et raisins secs.
  • le nougat noir et le nougat blanc pour les pénitents
  • Les dattes pour les rois mage
  • Des fruits frais de saison : Orange, clémentine ou raisin
  • La pompe à huile (un gâteau à la fleur d’oranger)
  • Autres friandises à ajouter selon les envies pour arriver au chiffre 13 : Les calissons d’Aix en Provence, la pâte de coing, la pâte d’amande, des chocolats…

La procession pastorale

Source: https://www.myprovence.fr/article/la-pastorale-maurel-a-allauch-qu-es-aco

Enfant j’allais voir le défilé pastoral : il s’agit du défilé de tous les personnages de la crèche avec des chants traditionnels. Il y a aussi de nombreux animaux. C’est un moment pour toute la famille.

J’ai beaucoup aimé ce défilé car de nombreuses personnes se déplacent pour l’occasion. N’ayant lieu qu’une fois par an, il est très attendu. Ayant lieu un peu avant noel, il annonce également le début des fêtes.

Cette année il a lieu à Fuveau le 12 décembre.

Le blé de la Sainte Barbe

source: toutsurmarseille.com

Enfant, nous plantions tous le blé le 6 décembre à l’école. Il suffisait de cotton, d’eau et de graines de blé ou de lentilles. A la fin du mois, vous avez des herbes qui poussent, si elles n’ont pas fait le bonheur de votre chat avant. Je faisais ça chez moi aussi, et nous mettions même nos coupelles parfois dans la crèche pour y mettre un peu de verdure.

La Galette des Rois

Je vous l’accorde ce n’est pas exactement une tradition de noël mais plutôt de janvier. De plus, la galette se mange dans toute la France, mais la particularité de la Provence, c’est que notre galette, c’est une brioche. La brioche est recouverte de sucre glace et fruits confits. Ce qui est plutôt comique c’est que la tradition de ce gâteau remonte bien avant le début de la religion catholique puisqu’il s’agirait d’un gâteau fait à l’occasion des saturnales romaines (fêtes). A part la traditionnelle fève, nous y trouvons bien un santon qui peut venir compléter la collection de notre crèche. Lorsqu’on mange la brioche, dans la crèche, à l’épiphanie, il est temps d’y ajouter les Rois Mages.

A paris, on connaît plutôt la galette feuilletée avec de la frangipane, dans le sud on l’appelle même la “galette parisienne”.

Vous voulez explorer un peu plus la Provence? Voici quelques articles pour vous:

12 commentaires sur « Vivre noël en Provence »

  1. Les santons me rappellent la jolie crèche que faisait ma grand-mère chaque année à la période de Noël. Au début ça prenait tout le dessus du meuble de la salle à manger. Chaque santon était minutieusement placé. C’était chouette !

    1. Ah ah ta grand-mère est comme ma famille avec effectivement un ordre dans les santons et des places très stratégiques autour de l’étable 😊

Laisser un commentaire