Trois jours dans le Luberon

Je vous propose un itinéraire de trois jours dans le Luberon. Le Luberon, je connais depuis que je suis petite car j’ai grandi à Aix en Provence.

Cet article participe au rendez-vous mensuel #EnFranceAussi organisé par
Le Coin des Voyageurs . Chaque mois un nouveau thème nous inspire pour parler de notre jolie France. Ce mois de mars le thème est #feu c’est Laurianne du blog unpieddanslesnuages qui a proposé ce thème. J’ai choisi de parler du Luberon en raison de ces nombreux paysages d’ocre. Aujourd’hui une destination touristique, l’ocre dans le passé constituait l’industrie lucrative du territoire.

D’où vient le nom le Luberon? C’est son massif montagneux qui donne ce nom à ce territoire. Long de 60km et large de 5km, il s’étale entre les Alpes de haute Provence et le Vaucluse. Si vous venez de loin, le plus simple est d’arriver en train en Avignon ou en avion à Marseille puis de louer une voiture.

Ce séjour a eu lieu l’été dernier, d’ou la mention de restaurants… j’espère qu’on aura l’occasion très vite d’y retourner.

Découverte du Luberon le long de la Sorgue

C’est parti pour notre séjour de trois jours dans le Luberon.

On commence par l’Isle sur la Sorgue. La petite ville est un incontournable du Luberon, d’une part car elle a le charme des villes provençales et d’autre part car c’est une ville très connue pour chiner. Pour notre part nous nous y sommes promenés et avons déjeuné, pour moi c’était amplement suffisant car c’est très (trop) touristique. Je vous recommande le restaurant « FMR » qui accueille des expositions, on peut y manger en admirant des œuvres.

Afin de découvrir un peu plus la Sorgue, je vous recommande de faire un tour de Kayak sur la rivière, c’est rafraîchissant, calme et vous serez peut être chanceux comme nous et rencontrerez des loutres. Nous étions passés par le club « kayak vert » et c’était top.

Nous nous sommes ensuite rendus à Fontaine sur Vaucluse. C’est là ou vous pourrez voir (de loin ) la source de la Sorgue, aujourd’hui l’accès jusqu’à la source est interdite car c’est dangereux. Nous avons dejeuné au restaurant de l’hôtel du Parc très agréable au bord de l’eau en plus d’avoir des plats délicieux. Puis nous avons fait une randonnée sur les hauteurs du village, c’était vraiment très joli: il s’agit de cette randonnée. Globalement le site internet de cette personne est vraiment super bien fait pour le Luberon.

Visiter les paysages d’Ocre du Luberon

Se rendre trois jours dans le Luberon et ne pas visiter une carrière d’ocre? Nous en avons fait trois et cela vous donnera une idée de ce qui est possible pour vous.

Saviez vous que l’ocre était un minerais très important au 19eme siècle? Il y avait de nombreuses mines d’extraction à cette époque. L’ocre était à l’origine une algue (car il y a des millions d’années on était sous l’eau dans le Luberon) qui se sont oxydées et ont donné cette couleur orangée. L’ocre est utilisé principalement pour avoir un nuancier de couleurs, pour peindre ou teindre et il y a même encore des usines en fonctionnement dans le Luberon.

Le colorado provençal

Commençons par l’endroit que beaucoup connaissent sous le nom de « Colorado provençal ». Dans tous les cas je vous recommande de faire Rustrel très tôt à l’ouverture. Il y a souvent beaucoup de monde qui s’y presse. C’est un sentier de randonnée très facile qui permet d’admirer les carrières d’ocre. J’y étais allée il y a 10 ans et à l’époque c’était une simple balade. Aujourd’hui le parking est payant et il y a quelques explications et même un endroit où manger ou boire un verre. Je vous le recommande si vous souhaitez marcher et si vous êtes en forme pour porter bébé.

Le sentier des Ocres

Direction Roussillon pour l’autre carrière d’ocre. le sentier des Ocres a un parcours moins long qui comporte plusieurs fois des escaliers, vous ne pourrez donc pas utiliser votre poussette. Si vous êtes à court de temps et que vous n’avez pas envie de marcher longtemps c’est la meilleure option. Profitez-en ensuite pour vous promener dans le joli village de Roussillon et profiter d’une de ses nombreuses terrasses. Il est labellisé “plus beau village de France” comme Gordes.

Les gorges d’Oppedette

La dernière balade est le long du Canon, appelé aussi les gorges d’Oppedette, c’est une jolie randonnée moins connue que les deux précédentes. Plus petite aussi mais vraiment agréable. Cette randonnée n’est par contre pas évidente car elle a du dénivelé et il y a des passages difficiles, je vous la déconseille donc avec des enfants (nous l’avions fait lors de notre séjour il y a 10 ans).

Dernière journée pour visiter les plus beaux villages du Luberon

La route touristique du Luberon vous permet d’admirer le massif, les vignobles et les terres d’ocre caractéristiques de la région. Vous avez déjà visité Roussillon, cette fois ci, je vous propose un parcours pour découvrir d’autres villages. C’est une bonne manière de finir notre parcours de trois jours dans le Luberon.

Les jolis villages de Bonnieux et Ménerbes

Commençons par le village de Bonnieux, Il y a moins de monde qu’à Roussillon alors que le village est tout aussi joli et qu’on a une vie splendide sur le mont Ventoux. N’oubliez pas de déguster une bonne glace au « bri de glace » avec de jolie terrasse ombragée.

Deuxième village est celui de Ménerbes avec ces petits restaurants, ses rues pentues et petites boutiques, il est vraiment très mignon.

La forêt des cèdres

On finit cette matinée par une jolie randonnée dans la forêt de cèdres. Pour votre information il y a 4 sentiers en tout accessibles en fauteuil roulant et poussettes. Nous avons pris pour notre part le sentier du Portalas. On se promène parmi pins et cèdres et on a un splendide panorama du sud du Luberon. J’étais heureuse de voir la Sainte Victoire depuis la randonnée.

L’incontournable Gordes et L’abbaye de Sénanque

On reprend la route avec un des incontournables du Luberon: Gordes. Je vous recommande d’y passer en fin de journée lorsque la lumière est la plus belle et il y aura peut être moins de monde. Je trouve le village très joli mais c’est rarement calme car c’est certainement le village le plus célèbre du Luberon.

En continuant sur la route, vous pourrez visiter l’Abbaye de Sénanque: imposante et majestueuse. Tout autour les moines cultivent la lavande. Si vous venez au début de l’été, en pleine floraison, c’est une véritable image de carte postale. La boutique attenante à l’abbaye vend de nombreux produits faits sur place. Vous pourrez y acheter de la lavande. Cette visite vient clôturer nos trois jours dans le Luberon, j’espère que cet itinéraire vous aidera à planifier votre séjour.

Lors de ce séjour nous avons dormi au Font de Lauro. L’hôtel n’est pas des plus modernes et les chambres sont assez sommaires mais il est très bien placé et il y a un excellent rapport qualité prix. nous avons beaucoup apprécié le petit balcon où nous avons diné les deux soirs (bebe bonjour!), la piscine au calme et le petit déjeuner a l’extérieur ombragé.

Une meilleure option si vous venez en amoureux, les chambres étaient très belles et confortables et le jardin et petit déjeuner au top.

D’autres articles pour découvrir le sud de la France? C’est par ici:

12 commentaires sur « Trois jours dans le Luberon »

  1. Je suis allée plusieurs fois voir “les ocres”. C’est vraiment un paysage exceptionnel. Toutes ces teintes orangées et le vert des arbres, c’est très photogénique !

Laisser un commentaire