Que visiter à Alès et ses alentours?

Les Cévennes, on connaît bien puisque monsieur a grandi à Alès. Nous y allons au moins 3/4 fois par an et nous n’avions jusque là pourtant rien écrit! Nous avons profité de plusieurs séjours pour faire les touristes dans un territoire qu’on connaît déjà bien pour vous concocter un petit itinéraire pour bien remplir un week-end dans les Cévennes 🙂 Alors que visiter à Alès et ses alentours?

Les Cévennes c’est quoi? c’est un parc régional naturel constitué de montagnes faisant partie du Massif Central. Le parc surplombe plusieurs départements (Gard, Lozère, Hérault, Aveyron et l’Ardèche), il est donc assez étendu. Je vous propose de découvrir dans cet article le sud des Cévennes dans le Gard plus précisément et autour d’Alès plus particulièrement.

Cet article participe au rendez-vous mensuel #EnFranceAussi organisé par Le Coin des Voyageurs . Chaque mois un nouveau thème nous inspire pour parler de notre jolie France. Ce mois de mai le thème est #selacoulerdouce c’est Virginie du blog les aventures d’Arthur et Thibaut  qui a proposé ce thème. J’ai choisi de parler d’Alès et du Gard sur ce thème pour plusieurs raisons : d’une part en raison du Gard ou du Gardon si on désigne ses nombreux affluents (le cours d’eau qui passe dans ce département) et d’autre part pour la douceur de vivre du sud de la France.

Les Cévennes: un territoire de culture et d’hommes.

Quoi de mieux que de commencer la visite des Cévennes par le musée Maison Rouge à Saint Jean du Gard?

Ce musée raconte l’histoire et les traditions des vallées cévenoles. Ouvert en 2017, le musée est plutôt récent et a été construit dans une ancienne usine de Soie. Bien conçu et passionnant, on commence par un parcours historique des Cévennes, en sons, images et vidéo.

Une belle carte tout en relief vous présente le territoire et vous en apprendrez un peu plus sur l’histoire des Cévennes avec comme fil conducteur l’extraordinaire résistance de ces hommes. Des Huguenots aux résistants pendant la seconde guerre mondiale, les maquisards (hommes qui vivent dans les maquis/montagnes) ont su utiliser leur territoire pour se protéger et résister pour leurs idées.

Nous en apprenons un peu plus sur les métiers : la confection de soie, la fabrication du pélardon (fromage de chèvre local)… Nous sommes restés plus de 1h30 dans le musée mais on aurait pu rester bien pu longtemps. Pour moi il répond bien à la question que visiter à Alès et ses alentours? car de nombreuses personnes se sentent attachées à cette histoire si particulière à Alès.

Après le musée, direction une visite guidée par l’Office du tourisme de Saint Jean du Gard.

On y apprend un peu plus sur les bâtiments de la ville, les traditions et également que le Gardon qui y coule change de nom en fonction de la ville où nous nous trouvons. Pour déjeuner nous nous arrêtons à L’Oronge qui dispose d’une petite terrasse ombragée qui surplombe la rue commerçante. On y mange très bien des produits locaux.

A Saint Jean du Gard, vous pourrez vous baigner dans le Gardon de Saint Jean du Gard et en revenant vers Alès, vous longerez le Gardon du Mialet, très apprécié par tous les Gardois car il y a de nombreux points de baignade. L’eau n’est pas très profonde et donc bien chaude une bonne partie de l’été même pour une rivière.

Pour finir la journée je vous propose une petite balade à Saint Jean du Pin, pour aller jusqu’à la table d’orientation afin de surplomber la ville d’Alès. Une bonne manière de finir cette première journée d’un week-end dans les Cévennes.

Mine témoin et dégustation de figues.

Commençons la journée par la mine témoin d’Alès. Alès et ses origines minières, c’est un autre moment fort de l’histoire des Cévennes. Pour moi c’est indispensable de l’intégrer dans un week-end dans les Cévennes car il intéressera tout le monde: adultes et enfants.

La mine témoin a été crée à Alès en 1945 afin de former les apprentis mineurs. Aujourd’hui les mines sont depuis bien longtemps fermées mais ce musée a été réhabilité afin de connaître les conditions des mines de cette époque.

Accompagné d’un guide, vous descendrez dans la mine muni de votre casque. Vous en apprendrez plus sur la construction de la mine, l’évolution du travail dans la mine et les différents métiers de la mine. C’est une visite passionnante qui se fait à tous les âges.

A Alès, vous retrouverez le Gardon… d’Alès tout simplement! L’été vous pourrez danser au bord de la rivière et lors de la Féria de l’ascension vous pourrez y voir des courses de cheveux appelées tout simplement les courses Gardonesques. Vous voyez donc bien toute l’importance du cours d’eau pour les gardois.

Vézénobres: un village de caractère

Pour le repas de midi direction Vézénobres situé à 15 minutes d’Alès afin de manger à la table d’Alexandre. Il y a une jolie terrasse et tous les menus proposé sont fait maison avec de bon produits locaux. Ce village répond bien à la question “Que visiter à Alès et ses alentours?”.

Pour l’après midi, On visite ce village de caractère. Je vous recommande de grimper jusqu’à la table d’orientation en prenant le temps de marcher dans les jolies ruelles du village. On va ensuite à la maison de la figue qui a ouvert en 2019. Un verger conservateur de plus de 200 types de figues a été crée et est désormais ouvert à la visite. Vous pouvez le visiter avec un guide passionné qui vous présentera différentes variétés de figues. Et si vous êtes à la bonne saison (entre juin et novembre), vous aurez même la chance d’en déguster.

Ce week-end au pied des Cévennes est déjà terminé, j’espère qu’il vous aura plu et vous donnera plein d’idées de visites.

Meme si nous sommes heberges lorsque nous nous rendons dans les Cevennes, j’ai recherche pour vous quelques adresses pour vous loger a Ales et ses alentours (car il y a tres peu de logement dans la ville meme).

Merci à l’Office du tourisme d’Alès de nous avoir offert les visites de la mine témoin, du musée de maison rouge, du musée de la figue et de Saint Jean du Gard.

Pour d’autres visites dans le sud de la France, voici quelques idées pour vous:

Trois jours dans le Luberon

Je vous propose un itinéraire de trois jours dans le Luberon. Le Luberon, je connais depuis que je suis petite car j’ai grandi à Aix en Provence.

Cet article participe au rendez-vous mensuel #EnFranceAussi organisé par
Le Coin des Voyageurs . Chaque mois un nouveau thème nous inspire pour parler de notre jolie France. Ce mois de mars le thème est #feu c’est Laurianne du blog unpieddanslesnuages qui a proposé ce thème. J’ai choisi de parler du Luberon en raison de ces nombreux paysages d’ocre. Aujourd’hui une destination touristique, l’ocre dans le passé constituait l’industrie lucrative du territoire.

D’où vient le nom le Luberon? C’est son massif montagneux qui donne ce nom à ce territoire. Long de 60km et large de 5km, il s’étale entre les Alpes de haute Provence et le Vaucluse. Si vous venez de loin, le plus simple est d’arriver en train en Avignon ou en avion à Marseille puis de louer une voiture.

Ce séjour a eu lieu l’été dernier, d’ou la mention de restaurants… j’espère qu’on aura l’occasion très vite d’y retourner.

Découverte du Luberon le long de la Sorgue

C’est parti pour notre séjour de trois jours dans le Luberon.

On commence par l’Isle sur la Sorgue. La petite ville est un incontournable du Luberon, d’une part car elle a le charme des villes provençales et d’autre part car c’est une ville très connue pour chiner. Pour notre part nous nous y sommes promenés et avons déjeuné, pour moi c’était amplement suffisant car c’est très (trop) touristique. Je vous recommande le restaurant « FMR » qui accueille des expositions, on peut y manger en admirant des œuvres.

Afin de découvrir un peu plus la Sorgue, je vous recommande de faire un tour de Kayak sur la rivière, c’est rafraîchissant, calme et vous serez peut être chanceux comme nous et rencontrerez des loutres. Nous étions passés par le club « kayak vert » et c’était top.

Nous nous sommes ensuite rendus à Fontaine sur Vaucluse. C’est là ou vous pourrez voir (de loin ) la source de la Sorgue, aujourd’hui l’accès jusqu’à la source est interdite car c’est dangereux. Nous avons dejeuné au restaurant de l’hôtel du Parc très agréable au bord de l’eau en plus d’avoir des plats délicieux. Puis nous avons fait une randonnée sur les hauteurs du village, c’était vraiment très joli: il s’agit de cette randonnée. Globalement le site internet de cette personne est vraiment super bien fait pour le Luberon.

Visiter les paysages d’Ocre du Luberon

Se rendre trois jours dans le Luberon et ne pas visiter une carrière d’ocre? Nous en avons fait trois et cela vous donnera une idée de ce qui est possible pour vous.

Saviez vous que l’ocre était un minerais très important au 19eme siècle? Il y avait de nombreuses mines d’extraction à cette époque. L’ocre était à l’origine une algue (car il y a des millions d’années on était sous l’eau dans le Luberon) qui se sont oxydées et ont donné cette couleur orangée. L’ocre est utilisé principalement pour avoir un nuancier de couleurs, pour peindre ou teindre et il y a même encore des usines en fonctionnement dans le Luberon.

Le colorado provençal

Commençons par l’endroit que beaucoup connaissent sous le nom de « Colorado provençal ». Dans tous les cas je vous recommande de faire Rustrel très tôt à l’ouverture. Il y a souvent beaucoup de monde qui s’y presse. C’est un sentier de randonnée très facile qui permet d’admirer les carrières d’ocre. J’y étais allée il y a 10 ans et à l’époque c’était une simple balade. Aujourd’hui le parking est payant et il y a quelques explications et même un endroit où manger ou boire un verre. Je vous le recommande si vous souhaitez marcher et si vous êtes en forme pour porter bébé.

Le sentier des Ocres

Direction Roussillon pour l’autre carrière d’ocre. le sentier des Ocres a un parcours moins long qui comporte plusieurs fois des escaliers, vous ne pourrez donc pas utiliser votre poussette. Si vous êtes à court de temps et que vous n’avez pas envie de marcher longtemps c’est la meilleure option. Profitez-en ensuite pour vous promener dans le joli village de Roussillon et profiter d’une de ses nombreuses terrasses. Il est labellisé “plus beau village de France” comme Gordes.

Les gorges d’Oppedette

La dernière balade est le long du Canon, appelé aussi les gorges d’Oppedette, c’est une jolie randonnée moins connue que les deux précédentes. Plus petite aussi mais vraiment agréable. Cette randonnée n’est par contre pas évidente car elle a du dénivelé et il y a des passages difficiles, je vous la déconseille donc avec des enfants (nous l’avions fait lors de notre séjour il y a 10 ans).

Dernière journée pour visiter les plus beaux villages du Luberon

La route touristique du Luberon vous permet d’admirer le massif, les vignobles et les terres d’ocre caractéristiques de la région. Vous avez déjà visité Roussillon, cette fois ci, je vous propose un parcours pour découvrir d’autres villages. C’est une bonne manière de finir notre parcours de trois jours dans le Luberon.

Les jolis villages de Bonnieux et Ménerbes

Commençons par le village de Bonnieux, Il y a moins de monde qu’à Roussillon alors que le village est tout aussi joli et qu’on a une vie splendide sur le mont Ventoux. N’oubliez pas de déguster une bonne glace au « bri de glace » avec de jolie terrasse ombragée.

Deuxième village est celui de Ménerbes avec ces petits restaurants, ses rues pentues et petites boutiques, il est vraiment très mignon.

La forêt des cèdres

On finit cette matinée par une jolie randonnée dans la forêt de cèdres. Pour votre information il y a 4 sentiers en tout accessibles en fauteuil roulant et poussettes. Nous avons pris pour notre part le sentier du Portalas. On se promène parmi pins et cèdres et on a un splendide panorama du sud du Luberon. J’étais heureuse de voir la Sainte Victoire depuis la randonnée.

L’incontournable Gordes et L’abbaye de Sénanque

On reprend la route avec un des incontournables du Luberon: Gordes. Je vous recommande d’y passer en fin de journée lorsque la lumière est la plus belle et il y aura peut être moins de monde. Je trouve le village très joli mais c’est rarement calme car c’est certainement le village le plus célèbre du Luberon.

En continuant sur la route, vous pourrez visiter l’Abbaye de Sénanque: imposante et majestueuse. Tout autour les moines cultivent la lavande. Si vous venez au début de l’été, en pleine floraison, c’est une véritable image de carte postale. La boutique attenante à l’abbaye vend de nombreux produits faits sur place. Vous pourrez y acheter de la lavande. Cette visite vient clôturer nos trois jours dans le Luberon, j’espère que cet itinéraire vous aidera à planifier votre séjour.

Lors de ce séjour nous avons dormi au Font de Lauro. L’hôtel n’est pas des plus modernes et les chambres sont assez sommaires mais il est très bien placé et il y a un excellent rapport qualité prix. nous avons beaucoup apprécié le petit balcon où nous avons diné les deux soirs (bebe bonjour!), la piscine au calme et le petit déjeuner a l’extérieur ombragé.

Une meilleure option si vous venez en amoureux, les chambres étaient très belles et confortables et le jardin et petit déjeuner au top.

D’autres articles pour découvrir le sud de la France? C’est par ici:

Deux jours dans la Baie de Somme

La Somme est un département situé à l’extrême nord de la Picardie au bord de la Manche. Elle est tristement connue pour ses batailles qui ont fait des milliers de morts pendant la première guerre mondiale. Elle possède pourtant des trésors souvent éclipsés par sa voisine Normande. Alors que faire en Baie de Somme?

Cet article participe au rendez-vous mensuel #EnFranceAussi organisé par
Le Coin des Voyageurs . Chaque mois un nouveau thème nous inspire pour parler de notre jolie France. Ce mois de mars le thème est #enpleinenature c’est Mitchka du blog Fish and child qui a proposé ce thème. J’ai choisi de parler de la Somme car entre la baie et le parc de Marquenterre on se sent au bout du monde.

Saviez vous que la baie de Somme est un grand site de France? Elle a également été reconnue comme une des 20 plus belles baies au monde. Cela vaut bien un petit séjour non?

Laissez vous charmer par cette destination magnifique pour un week end.

De Mers les Bains à Saint Valery de Somme

Nous commençons notre séjour à l’est de la baie, direction Tréport.

Nous allons plus précisemment à Mers les Bains pour son fabuleux bord de mer avec ces villas anciennes d’art nouveau.

Je vous recommande le restaurant les ‘Mouettes’ pour le midi. On déguste de délicieux fruits de mer et la terrasse donne à la fois sur les jolis maisons art déco et les Falaises de craie tout en étant bien entendu au bord de l’eau.

Lire la suite de “Deux jours dans la Baie de Somme”