Voyager enceinte

Je vous ai annoncé sur instagram il y a quelques semaines que nous avons eu la joie d’accueillir notre petite fille en décembre. J’ai noté pendant toute ma grossesse comment je me suis sentie pour vous donner les astuces qui ont marché pour moi.

Merci à Anne-Sophie de Love Live Travel pour son article sur le sujet. Il m’a beaucoup aidé dans mes voyages. Je vous décris comment voyager enceinte s’est passé pour moi. Au final, je trouve que c’est pas mal de lire plein d’articles sur le sujet tant la grossesse est différente d’une personne à une autre.

Ici, je vous parle de mon ressenti lors des différents voyages et activités que j’ai effectué pendant ma grossesse. Je ne suis pas médecin donc se renseigner auprès d’un professionnel est toujours recommandé. Ceux qui me suivent depuis longtemps savent que je suis une personne très active. Avant d’être enceinte je n’avais pas de problème physique particulier. Pendant ma grossesse j’ai pu continuer à faire du sport.

1 er mois: Lorsqu’on l’ignore

Jerash, Jordanie

Je suis tombée enceinte lors de notre roadtrip en Israel et Jordanie. Je ne savais donc pas que j’étais enceinte pendant notre séjour. Pourtant j’ai ressenti une grosse fatigue et j’ai eu un bon rhume pendant la deuxième partie du séjour. Je ne sais pas si c’est lié ou pas mais on ne sais jamais! Habituellement, c’est très très rare que je sois malade…

Une semaine après notre retour, on est allés à Stockholm pour 4 jours. La encore, je ne savais pas que j’étais enceinte… et je ne savais pas non plus que je boirai ma dernière bière et mangerai mon dernier poisson cru pendant ce séjour avant un bout de temps. Voyager enceinte ne m’a pas posé de problème pendant ce long week-end, j’avais mon énergie habituelle et aucun symptôme.

Café à Stockholm

La semaine d’après j’apprenais que j’étais enceinte et nous nous rendions pour le week-end à Lille au le Salon des blogueurs voyage. Ça n’a pas été de tout repos mais à part les contraintes alimentaires (je ne suis pas immunisée à la toxoplasmose), le séjour s’est très bien passé. Je n’ai pas eu de difficulté à être debout toute la journée.

2 ème mois: Nausées et Secrets

C’est le début des nausées pour moi. Pas de vomissements mais de constantes nausées qui reviennent régulièrement. Je prend des amandes sur moi pour en grignoter quelques unes lorsque les nausées arrivent.

On rentre dans le sud pour voir nos familles: 3h de train que j’ai fait avec des bas de contention. Je vous recommande d’ailleurs de vous les faire prescrire dès le début de la grossesse (pour tous les jours). Je ne vous cache pas que j’ai eu mal au jambes pendant le trajet. Toutes les femmes enceintes ne sont pas égales fasse à ça donc c’est bon à savoir. Voyager enceinte a commencé à être compliqué dans les transports sans être handicapant.

Parmi les oliviers dans les alpilles

Sur place je n’étais pas encore prête à annoncer ma grossesse. Nous avons donc échangé discrètement nos verres sur le week-end.

Sur ce même mois nous rendons visite à une amie qui habite à côté de Valence. Au programme: une grande randonnée de 15 km avec 700 mètres de dénivelé positif. J’ai failli annuler le jour même… Finalement mon copain m’a motivé et après 30 min de marche les nausées sont parties! Sur les dénivelés, nous progressons lentement pour pas que je m’essouffle, à part ça la randonnée se passe très bien. (Je précise que je suis sportive à la base)

Randonnée des trois becs dans la drôme

3 ème mois: L’annonce

Nous retournons un week-end dans le sud pour annoncer notre grossesse. Le train c’est toujours compliqué pour moi d’autant plus qu’il accuse une heure de retard… mais à part le mal de jambe, ça va…

La semaine d’après je pars avec trois copines pour le week-end à Nantes. Je n’ai plus la nausée et j’ai la forme pour marcher. Mon seul soucis c’était de faire la queue longtemps debout sans bouger. Mais au final c’est facile d’aller s’assoir en attendant quand on est plusieurs! Voyager enceinte à trois mois ne m’a pas posé de problème.

4ème mois: Roadtrip et randonnées

Nous partons pour 4 jours dans le Connemara et le comté de Clare en Irlande. Pour l’avion pas de soucis, je porte mes collants de contention comme d’habitude et tout va bien. Par contre j’avais prévu un itinéraire trop lourd et j’ai malheureusement de nombreuses contractions (non douloureuses) pendant les trajets. Cela me fatigue beaucoup surtout avant d’enchainer nos randonnées. Je vous recommande de bien regarder distances et état des routes avant de vous lancer sur un roadtrip. Je suis revenue très fatiguée de mon voyage. A notre retour c’est la canicule à Paris, ce qui accentue mon problème de jambes… Ce qui me soulage le plus à ce stade, c’est de marcher, cela me permet de relancer la circulation du sang.

5 ème mois: Canicule et grossesse ne font pas bon ménage

Nous passons une semaine dans le sud. Comme d’habitude le train est compliqué pour moi. Je n’ai pas de bonnes astuces pour vous si vous ressentez la même chose à part: de toujours porter les bas de contention et de prévoir du repos après le trajet (je suréleve mes jambes une heure une fois arrivée à destination).

Randonnée en Ardèche

Pendant ces vacances: le top c’est se baigner, quel soulagement pour le dos et les jambes! Surtout qu’il y a plusieurs épisodes de fortes chaleurs cet été. On fait aussi pas mal de voiture: j’essaye de ne pas faire plus de 3h par jour car sinon toujours ce même problème de jambes ou de contractions… je fais quelques randonnées, la distance ne me dérange pas mais le dénivelé est compliqué car je m’essouffle déjà vite à la base, et la grossesse empire ça. Je privilégie les randonnées avec peu de dénivelé.

6ème mois: Parc d’attraction et week-end au vert

Nous gardons mon neveu et ma nièce pour quatre jours à Paris. Nous nous rendons au Parc Asterix (c’était prévu depuis longtemps). Contrairement à Disneyland ou presque toutes les attractions pour les moins de 7 ans sont autorisées pour les femmes enceintes, ce n’est pas le cas chez Asterix. Je vous déconseille fortement ce parc dans ce cas. J’ai du faire la queue toute la journée en faisant peut être 4 attractions (nous avons du nous séparer avec mon conjoint car mon neveu et ma nièce ont 5 ans de différence). Il y a plusieurs attractions en plus que ma nièce n’était pas autorisée à faire seule ce qui rendait les choses très compliquées. Et enfin, pas de passe droit pour les femmes enceintes dans le parc…

Nous faisons un week end en dehors de Paris ce mois ci.

C’est en Isère chez une amie: Au programme: baignades, pic nic et randonnée.

La randonnée fait 15 km avec 400 mètres de dénivelé. On est plusieurs et même si on adapte le rythme pour moi ça se passe plutôt bien. Les seuls bémols à ce stade de la grossesse pour la randonnée pour moi:

  • la randonnée est sur un terrain qui n’est pas droit: j’ai mal aux hanches très rapidement (une douleur que je n’ai jamais ressenti auparavant) surement à cause de mon équilibre.
  • A la moitié de la randonnée j’ai très mal aux genoux (ça m’était arrivé quelques fois sur des randonnées avec beaucoup de dénivelé) surement à cause du poids en plus qui pèse sur mes articulations
  • Cela ne m’empêche pas de finir la randonnée et deux jours après ce n’est plus qu’un lointain souvenir 🙂
Randonnée en Isère

Je préfère quand même vous décrire la mon ressenti pour que vous puissiez aussi avoir une idée de ce qui peut potentiellement vous attendre

7ème mois: Derniers week end hors de Paris

Dernier vol en avion à Budapest

Nous passons un week-end à Budapest.

C’est mon dernier week-end en avion (d’ailleurs si vous souhaitez voir un article sur le transport enceinte, n’hésitez pas à me le dire 🙂 ).

Pour l’avion, pas de problème, nous avions pris Air France pour une fois, pour ne pas avoir de problèmes d’embarquement. Voyager enceinte en avion n’a pas posé de problème, le personnel a été aux petits soins avec moi. J’avais un coussin pour le bas de mon dos (super pour la cambrure) et un autre devant entre mon ventre et la ceinture. J’avais mes bas de contention.

Nos astuces pour ce week-end à Budapest

Sur place (nous ne le faisons pas tout le temps) nous avons tous les deux pris un pass illimité de transports au cas ou j’étais fatiguée. Cela nous arrive fréquemment sur des city trip de marcher 20/25 km dans une journée.

Mon conjoint porte tout pendant ce séjour (je ne porte même pas de sac à Main!) cela me permet de minimiser mon mal de dos qui reste supportable. Sur les trois jours, nous marchons 15 km en moyenne par jour. Soit on commence tard la journée, soit on la fini tôt, soit on fait une grosse pause dans la journée. Au final le seul coté désagréable que j’ai à ce stade c’est de rester debout de façon statique.(ce qui pèse le plus sur mon ventre et mon dos). Dans les files d’attente je peux soit passer devant soit m’assoir en attendant que mon conjoint fasse la queue.

Le plus compliqué ce sont les visites guidées ou les musées. Nous visitons le parlement de Budapest (vraiment à faire de mon point de vue) et c’est vrai qu’heureusement qu’elle ne dure que 30/40min car je n’en pouvais plus à la fin. Nous faisons aussi le musée de l’histoire de Budapest , là c’est plus facile car il n’y a pas de visite guidée donc je décide quand je veux de m’assoir.

Pour la visite du château de Budapest, nous prenons le funiculaire pour m’économiser pour le reste de la journée 🙂

Pendant ce séjour nous allons aux thermes de Budapest. Je ne fais pas le sauna et le hammam déconseillé aux femmes enceintes. Par contre je teste tous les bains (jusqu’à 40 degrés car je m’y sens bien). Pour information les bains très chauds sont déconseillés les premiers mois de grossesse. Pour après mieux vaut demander l’avis de votre médecin et toujours toujours vous écouter.

Dans les termes à Budapest

Dernier week-end hors de Paris à Bordeaux

Nous faisons notre dernier week-end loin de Paris à Bordeaux: les 2h de train passent comme une lettre à la poste (ma limite ça doit être 3h)

Nous visitons Bordeaux et ces alentours. La première journée nous la faisons à pieds: 12 km dans la ville sans difficultés. Les deux jours d’après nous avions déjà prévu de louer une voiture pour visiter les vignobles et profiter du bassin d’Arcachon. Nous limitons la voiture à 3h par jour et marchons peu: je me sens très bien. Le seul moment un peu compliqué c’est la cité du vin car c’est difficile pour moi de rester debout mais il y a de nombreux endroits ou s’assoir dans le musée, il faut juste compter un peu plus de temps pour faire le musée. Voyager enceinte pour ce séjour avec du train et de la voiture ne m’a pas posé de problème.

8ème mois de grossesse: Fin des voyages mais on reste actifs à Paris

Ce mois ci je ne bouge plus de Paris mais cela ne m’empêche pas d’être très active car à ce stade j’ai la chance d’être encore très en forme physiquement même si je me fatigue vite.

Une moyenne de 10km par jour: c’est le début de mon congé maternité donc j’ai un peu plus de temps. J’en profite pour faire un maximum de trajet à pied.

Je continue le sport: danse pour femme enceinte, pilate pour femme enceinte, aquabike… Et je profite de mes journées pour travailler sur le blog, faire un maximum dans l’appartement, déjeuner et diner avec des amis, visiter des quartiers parisiens où je n’ai pas l’occasion d’aller souvent… Tant qu’il fait beau, la marche ça aide vraiment la circulation sanguine à ce stade. Quand il fait moche, je ne sors pas car mon manteau ne ferme plus…

Je ne peux pas vous parler vraiment de transport car je limite les transports publics n’ayant plus de carte de transport et je n’ai pas de voiture donc je ne peux pas dire si c’est difficile ou pas.

J’espère que cet article vous aura été utile, si vous avez d’autres questions sur la grossesse et le voyage, n’hésitez surtout pas et je compléterai l’article.

Laisser un commentaire